Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 06.11.2021 - corentin-migoule - 1 min  - vu 4041 fois

ALÈS Pour Pascal Obispo, les Fous chantants bravent le froid et s'en donnent à "chœur" joie

Manu Paterne, directeur musical des Fous chantants, en chef d'orchestre enjoué. (Photo Corentin Migoule)

Les Fous chantants n'ont pas fait exception à la longue série d'événements annulés en raison de la crise sanitaire. La semaine chantante consacrée à Pascal Obispo n'a pu avoir lieu ni en 2020, ni en 2021. Mais l'horizon s'éclaircit enfin aujourd'hui avec le début des répétitions de l'édition 2022 (lire ici), et même une mini-représentation lors de l'Aubade, organisée comme d'ordinaire sur les marches de la place des Martyrs-de-la-Résistance, ce samedi après-midi.

Rongés par l'impatience, les Fous chantants ont décidé de ne pas attendre l'été prochain pour se retrouver, organisant, depuis mercredi, leurs "folles retrouvailles" au Parc des expositions de Méjannes-lès-Alès. Plus de 500 choristes - un nombre exceptionnel compte tenu de la période - ont répondu à l'appel des organisateurs pour vivre un moment de convivialité très attendu.

Quatre jours "bonus" de répétition du répertoire de Pascal Obispo étaient au programme, histoire d'encore mieux préparer le cru 2022. Et, comme lors des traditionnelles répétitions estivales, la semaine s'est achevée, ce samedi après-midi, par une mini-représentation à l'occasion de l'Aubade organisée sur les marches de la place des Martyrs-de-la-Résistance.

Sous la houlette de Manu Paterne, le directeur musical, les 504 choristes ont donné de la voix et laissé entrevoir les progrès réalisés au cours de la semaine, au cours d'un show d'une trentaine de minutes, devant un parvis bien garni. Tombé pour elle, Sa raison d'être, L'important c'est d'aimer, les plus grands classiques de Pascal Obispo ont été entonnés, jusqu'au bouquet final et un vibrant Mourir demain.

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio