Actualités
Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 21.05.2012 - stephanie-marin - 2 min  - vu 535 fois

ALÈS : Rui Fernandes déprogrammé de la Feria ?

Rui Fernandes, le réjonéador portugais. Photo DR/

Max Roustan, le député-maire d'Alès a demandé aux délégataires des arènes d'Alès, la société Caltoros est dirigée par la famille Callet, de déprogrammer le Portugais Rui Fernandes, un des meilleurs réjonéadors du moment (Temporada 2011 : 29 corridas, 34 oreilles coupées). Une demande qui fait suite à un courrier envoyé au député-maire de la part de Paula Lois, présidente de l'association C.H.E.V.A.L -- qui milite pour la défense des chevaux et des animaux en générale -- dans lequel elle s'offusquait de la venue de Rui Fernandes, celui qui a vu sa monture Xelim se faire éventré par un taureau le dimanche 29 avril dernier à Séville. Le cheval s'était relevé avant de partir au galop avec ses viscères traînant par terre. Ce qui n'a pas empêché le cavalier portugais de terminer sa corrida aux rênes d'une nouvelle monture, alors que Xelim a dû être euthanasié. Ce sont des choses qui arrivent diront certains, "c'est une honte diront d'autres."

Mais la demande de Max Roustan adressée à la prestataire des Arènes d'Alès a été refusée. Ainsi, Rui Fernandes devrait bien être au programme de la Feria d'Alès pour une corrida équestre prévue le dimanche 20 mai à 11 heures. Ce qui ne manque pas de faire réagir Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC Alès : "De toute façon, nous ne demandons pas le remplacement d’un barbare par un autre, mais bien l’annulation de ces ignominies ! Nous constatons que le maire de la ville d’Alès n’a toujours pas répondu à notre lettre ouverte du 2 mai dernier. Quel mépris pour les 75% de citoyens abolitionnistes que nous représentons ! Ce même maire qui est en même temps le premier magistrat de la ville et qui a donc tout pouvoir pour supprimer un spectacle générateur de trouble à l’ordre public. L’exaspération des citoyens est à son comble. M. Roustan serait-il autiste pour ne rien entendre ? Nous lui redemandons donc solennellement l’annulation des trois séances de torture des 19 et 20 mai 2012. Il a le pouvoir de le faire. Les provocateurs sont bien les tortionnaires et les sadiques, pas les abolitionnistes. Ne renversons pas les valeurs !"
Des manifs prévues...
Les associations anticorrida (CRAC Alès, Alliance Anticorrida, l'association C.H.E.V.A.L.)  se préparent déjà à la venue du réjonéador. Elles manifesteront "contre Rui Fernandes, l'éventreur de chevaux et contre le concours de Picadors" le dimanche 20 mai, à 9h30 et à 16 heures.
Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio