Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 18.04.2013  - 1 min  - vu 284 fois

ALÈS Un carnaval pour faire du lien dans le quartier des Près Saint Jean

Quel meilleur prétexte qu'un carnaval pour faire entrer les parents dans l'enceinte de l'école ? Quel meilleur prétexte qu'un carnaval pour déplacer l'école jusqu'au derniers recoins du quartier ? Quel meilleur prétexte qu'un carnaval pour montrer que l'association RAIA est toujours prête à faire la fête avec tous dans ce quartier des Près Saint Jean ?

L'idée est tellement simple et efficace que cela fait maintenant quatre ans que les écoles du quartier des Près Saint Jean font "leur" carnaval après toutes les autres, juste avant les vacances de Pâques. Au menu du succès : d'abord des enfants qui jouent le jeu du déguisement, mais aussi des parents, une quarantaine cette année, qui les accompagnent. Et puis surtout il y a Attia Salima qui depuis trois jours pilote l'opération goûter depuis les cuisines de l'association mais aussi en "passant commande" aux cuisinière à domicile. "On ne compte pas en nombre de gâteaux mais en kilos de farine" explique celle qui est devenue la maman-goûter de toutes les fêtes. "J'ai commencé quand mon fils est entré à l'école à trois ans, il a onze ans aujourd'hui.".

"Il n'y a pas vraiment de problèmes de lien entre l'équipe enseignante et les parents commente une institutrice, le carnaval nous fournit une occasion de plus. On ne se parle pas vraiment, ce n'est pas le lieu mais on partage un moment heureux". Après le (premier) passage des enfants c'est au tour des parents et des professeurs de s'approcher du buffet. Il y en a à profusion.

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio