Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 17.07.2016 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 308 fois

ATTENTAT Intense émotion des médecins du CHU de Nîmes envoyés en renfort à Nice

Les médecins du chu de Nîmes en renfort sur l'attentat de Nice. Les docteurs Rodriguez, Bonne et Benslima

Ils sont ébranlés et pourtant ils sont habitués à côtoyer la mort au quotidien. Les 3 médecins de l’institut médico-légal du CHU de Nîmes sont partis vendredi pour Nice. De retour dimanche dans la journée, ces spécialistes des autopsies et des recherches en identification criminelle ne verront plus jamais la vie de la même façon. Entre-temps ils ont fait face à de nombreuses victimes et à des familles à la recherche de leurs proches.

Installés à l’hôpital Pasteur de Nice, les docteurs Bonne, Rodriguez et Benslima du CHU de Nîmes étaient en renfort des autres équipes venues de Lyon, Lille ou encore Montpellier. « Lorsque je suis arrivé à l’Hôpital Pasteur de Nice, je me suis dit ce n’est pas possible. On est préparé à tout dans notre métier, mais voir des corps dans un tel état. Le plus dur est de se dire qu’il s’agit de familles qui sont parties voir un feu d’artifice et que l’on se retrouve face à un massacre, déclare le docteur Mounir Benslima. C’est un moment très très fort, ça restera à jamais gravé dans nos mémoires. Des gens cherchaient leurs proches, ils nous présentaient des photos pour savoir si on pouvait les reconnaître, comme cette jeune fille qui s’est approché de moi en présentant la photo d’une copine qu’elle recherchait. C’était un moment intense, émotionnellement je pense qu’on ne s’en remet jamais » déclare le patron de l’unité de médecine légale de Nîmes.

Hier soir avant de quitter Nice, les médecins nîmois ont traversé la promenade des Anglais sur le côté ouvert à la circulation. « Des gens ont vu sur notre véhicule, le sigle « CHU de Nîmes, Unité médico-judiciaire », ils ont applaudi. Il y avait une émotion, avec mes deux collègues nous sommes partis avec les larmes aux yeux, déclare le docteur Benslima, j’en ai encore des frissons. »

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais