Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 26.01.2018 - abdel-samari - 1 min  - vu 677 fois

AVANT-PREMIÈRE Découvrez le nouveau magazine du Département du Gard

Des éclairages inédits, la promotion de jeunes talents, des clés pour mieux comprendre son environnement, des jeux et des récompenses, des dessins et de l’humour… comme dans la presse de kiosque ! 

Témoignant d’un changement sur le fond et sur la forme, ce trimestriel édité en 317 000 exemplaires, diffusé depuis le 22 janvier dernier dans tous les foyers gardois, est en phase avec un Gard innovant et attractif.

Une nouvelle maquette : moderne, colorée, audacieuse, elle répond aux codes actuels de la presse magazine. Son format de poche lui donne un côté pratique. Une place primordiale est accordée à l’image.

Une nouvelle ligne éditoriale : elle s’est entièrement renouvelée pour rendre compte des débats de société, faire connaître des personnalités gardoises sous un jour nouveau, guider les habitants dans leurs démarches et suivre les élus sur le terrain.

Le magazine tend aussi le micro aux Gardoises et aux Gardois, dans des rubriques inédites : Selfie, Pour ou Contre, Coup de cœur, Micro-trottoir… Trente-deux pages pratiques (avec les Bons plans) et pédagogiques (Comment ça marche ?), vivantes et interactives (Instantané, Le Gard Militant du Goût avec une recette et un jeu) : c’est le format que le Département décline aussi sur le web, pour être accessible à tous. Chaque numéro sera aussi l’occasion de découvrir un métier de la collectivité.

Un nouveau titre : Le Gard 3.0, qui fait référence au numéro du département et à l’horizon 2030. C’est aussi un clin d’œil aux nouvelles technologies.

Feuilletez le nouveau magazine en cliquant sur la Une en image du premier numéro : 

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais