Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 13.03.2019 - abdel-samari - 1 min  - vu 1892 fois

BAC BLANC Une mission de l’inspection générale du ministère à Philippe-Lamour

Photo d'illustration du lycée Philippe-Lamour.

Le syndicat SNES-FSU fait savoir qu'après la décision des enseignants du lycée Philippe-Lamour de Nîmes de ne pas organiser le bac blanc pour marquer leur opposition à la réforme du lycée et du Bac (relire notre article ICI), une mission de l’inspection générale du ministère est diligentée dans leur établissement ce jeudi 14 mars.

Les personnes convoquées (membres du conseil pédagogique, enseignants élus au conseil d’administration, élèves élus au conseil de la vie lycéenne et au conseil d’administration, élèves délégués de terminale) selon le Syndicat national des enseignements de second degré auraient obligation de « répondre à cette convocation et d’apporter [leur] contribution à cette mission d’inspection ».

Le syndicat dénonce par ailleurs "une réponse autoritaire qui est opposée aux personnels. (...) Cette intimidation inacceptable, cette défiance récurrente de l’institution envers ses personnels et la caporalisation de leur métier, et renouvelle son soutien à tous les personnels qui expriment légitimement leur désapprobation face à des réformes qui vont à l’encontre de l’intérêt des élèves, des familles, des personnels et de l’avenir de la jeunesse."

Contacté par notre rédaction, le Dasen, Laurent Noé, nous confirme cette mission ministérielle : "Suite à cet incident, le cabinet du ministre, fort logiquement, souhaite faire la lumière sur tout cela. De notre point de vue, il s'agit d'un événement suffisamment important et il est nécessaire d'en mesurer toutes les causes et conséquences."

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais