Actualités
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 22.06.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 529 fois

BAGNOLS/CÈZE Baccalauréat : grand oral reporté faute de jurés pour quelques élèves

Depuis ce lundi et pendant deux semaines, les élèves de Terminale passent leur grand oral du baccalauréat, portant sur les spécialités qu'ils ont choisies. Chacun a reçu une convocation début juin lui indiquant le jour et l'heure de son passage. Mais pour certains lycéens d'Albert-Einstein à Bagnols-sur-Cèze, ça ne s'est pas passé comme prévu.

Pour chaque spécialité, des professeurs d'autres établissements sont mobilisés comme jurés. Mais ce lundi, sept élèves de la filière technologique STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) n'ont pas pu passer leur oral. En cause ? L'absence des membres de leur jury. "Certains ont attendu plus de deux heures avant que l'administration les informe que les membres des jurys n'avaient pas été convoqués ou pas pour la bonne date", déplore une parent élue à la FCPE (Fédération des conseils des parents d'élèves).

Une élève du lycée villeneuvois Jean-Vilar aurait aussi connu cette mauvaise surprise. "Elle aurait été reconvoquée le lendemain alors qu'elle avait prévu de partir ce jour-là du coup", relate la parent d'élèves. Cette dernière ne comprend que de tels couacs puissent advenir : "C'était déjà comme ça l'année dernière mais c'était la première fois que se déroulait le grand oral. Là, c'est la deuxième année et il y a encore des ratés." Pour les élèves, c'est un stress qui se rajoute à celui de l'examen : "Cette situation n'est pas admissible, ni pour les élèves, ni pour les professeurs et pour les personnes du lycée qui doivent gérer les crises."

"Les services académiques ont à chaque fois tout mis en œuvre pour trouver une solution de remplacement"

Du côté du rectorat, on reconnaît qu'à Bagnols-sur-Cèze, "des membres du jury ne se sont pas présentés lundi matin pour les épreuves du grand oral, en spécialité histoire-géographie et anglais monde contemporain, malgré leur convocation et sans avoir prévenu les services académiques
ou l'établissement." Finalement, les élèves bagnolais ont pu passer leur examen dans la matinée avec un peu de retard : "Les services des examens et concours se sont immédiatement mobilisés pour solliciter des enseignants afin de remplacer les examinateurs absents dans les meilleurs délais. L'établissement a pris en charge les candidats qui ont pu passer leur grand oral dès l'arrivée des jurys suivant l'ordre de passage initial entre 10h et 11h40", poursuit-on au rectorat.

Selon l'administration, d'autres cas d'absence sans alerte préalable ni justificatif ont été signalés au lycée Théophile-Roussel à Saint-Chély-d'Apcher (Lozère), J. Ruffie à Limoux (Aude), J. Fil à Carcassonne (Aude) et effectivement à Jean-Vilar à Villeneuve-lez-Avignon. "Les services académiques ont à chaque fois tout mis en œuvre pour trouver une solution de remplacement, ce qui n'a malheureusement pas été toujours possible pour la même journée dans des délais contraints. Les candidats seront convoqués à nouveau jeudi 23 juin. Les services académiques, les chefs d'établissements et les enseignants de l'académie de Montpellier s'engagent pour que les 20 673 candidats des voies technologiques et générales puissent présenter leurs examens dans les meilleures conditions", conclut le service communication du rectorat.

Marie Meunier

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais