Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 29.09.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 158 fois

BEAUCAIRE Première olympiade de l'alimentation : les familles demandent déjà du rab

Organisée par le Codes 30 en partenariat avec le Cefae et Les 4A, l'olympiade de l'alimentation et de l'activité physique a eu lieu ce mercredi dans les arènes de Beaucaire. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

C'est le deuxième volet de l'opération Quartiers d'été lancée au mois de juillet à Beaucaire. Douze familles ont ainsi participé à la première olympiade de l'alimentation et de l'activité physique, organisée mercredi après-midi par le comité départemental d’éducation pour la santé du Gard (Codes 30) en partenariat avec les associations Conseil écoute et formation autour de l’enfant et Les 4A, dans les arènes de Beaucaire.

Dès 15h30, les familles inscrites à cette première olympiade étaient réunies sur la piste des arènes de Beaucaire. Enfin presque toutes, certaines ont eu un peu de retard, sans que cela inquiète les membres du Conseil écoute et formation autour de l’enfant (Cefae) et de l'espace de vie sociale les 4A. "On le sait, il faut leur dire à 15h, quand on est censé commencer à 15h30 pour être sûr qu'elles soient là à l'heure officielle", s'amuse Séverine du Cefae.

Mais à 16h, tous les inscrits répondaient à l'appel, les choses sérieuses pouvaient démarrer. "Sérieuses" est un bien grand mot car cette olympiade concoctée par le Codes 30 en partenariat avec deux associations précitées, s'est déroulée à travers six ateliers pédagogiques bien sûr, mais aussi et surtout ludiques. Il y avait le chamboule-tout, le défi ratatouille au cours duquel il fallait, les yeux bandés, retrouver tous les ingrédients de cette spécialité provençale, le jeu de plateau d'eau, le bombadier, le mimalim et la course de relais.

L'atelier du chamboule-tout de l'olympiade de l'alimentation et de l'activité physique. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Mais pour pouvoir participer à chacun de ces ateliers, les joueurs devaient répondre correctement à une question sur le thème de l'alimentation ou de la santé, "qu'est-ce que le cholestérol ?", par exemple. "Ce sont des thématiques, des sujets primordiaux qui reviennent souvent chez les familles que nous accompagnons. C'est une façon de les aborder de manière ludique", indique Frédéric des 4A.

Cette association du centre-ville et le Cefae situé dans le quartier de la Moulinelle co-organisent régulièrement des activités, souvent en partenariat avec le Codes 30, comme c'était le cas ce mercredi. Créer du lien, tel est le but de ces opérations. Force est de constater que cette olympiade a plu : "Les enfants s'amusent et apprennent beaucoup de choses, c'est super. Il faudrait le faire plus souvent !", lâche en souriant Katiba accompagnée de ses enfants Aya, 8 ans et Ayoub, 6 ans. Le message est passé.

Les yeux bandés, Leïla a trouvé tous les ingrédients de la recette de la ratatouille. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Rappelons que le dispositif « Quartiers d’été », destiné aux habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), a été reconduit pour l’été 2022. Il s’agit de proposer des activités sportives, culturelles, éducatives etc, en partenariat avec des associations, des organismes institutionnels et des professionnels de divers horizons. Dans le Gard, qui compte 18 quartiers prioritaires, la préfecture consacre une enveloppe de 400 000 € pour la mise en oeuvre de ce dispositif.

Stéphanie Marin

>> À lire aussi : BEAUCAIRE. Quartiers d'été : dans la peau des sapeurs-pompiers.

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais