Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 20.08.2023  - 2 min  - vu 1816 fois

CANICULE Prévention des incendies de forêt : interdiction de pénétrer dans les zones forestières du Gard

Photo DR SDIS30

En raison des conditions météorologiques marquées par la canicule, Météo France place les zones Garrigue (zone 306) et Gard Rhodanien (zone 308) du département en risque très sévère (rouge) d’incendie de forêts à compter de demain lundi 21 août. Les six autres zones du département sont à ce stade toujours placées en risque sévère (orange). Ces mesures pourraient être amenées à évoluer dans les prochains jours si le risque venait à s’intensifier.

Depuis l'été 2023, la fréquentation des massifs forestiers du département est réglementée afin de réduire la mise en danger des personnes fréquentant les massifs de manière non-encadrée, d’atténuer la mobilisation opérationnelle des services de secours et de surveillance, et de limiter le risque d’éclosion de feux, dont 90 % sont d’origine humaine.

En fonction du niveau de risque quotidien, la présence humaine non-encadrée dans les massifs forestiers, landes, maquis et garrigues de plus de 4 hectares est réglementée selon 4 niveaux de risque (blanc, jaune, orange et rouge).

Afin de réduire le risque de départs de feux, la préfète du Gard, a pris la décision d’interdire, à partir de lundi 21 août midi, l’accès, la circulation, le stationnement de tout véhicule, la présence des personnes et toute autre forme de circulation y compris piétonne, dans les zones 306 (Garrigues) et 308 (Gard Rhodanien), conformément à l’arrêté préfectoral sur la fermeture des massifs forestiers du 18 juillet 2023.

Ne sont pas concernés par l’interdiction :

• les conducteurs circulant sur les voies goudronnées,

• les personnes chargées d’une mission de service public justifiant leur présence dans le massif,

• les propriétaires ou locataires, leurs ascendants et descendants justifiant leur présence dans le massif pour accéder à leur bien,

• les personnes exerçant une activité agricole, pastorale ou forestière dont la présence est indispensable pour ne pas compromettre la production,

• les gestionnaires et usagers de sites d’activités dont le périmètre est délimité, avec présence d’un responsable, sous condition que les obligations légales de débroussaillement soient respectées sur le site,

• les participants d’activités sportives ou récréatives encadrées et accompagnées par des professionnels diplômés (randonneurs, équitants, cyclistes tout-terrain),

• les utilisateurs de canoës sur les rivières à condition de ne pas s’arrêter sur les berges avant le débarcadère.

En cas de dégâts sur les cultures liés à l’espèce sanglier (sus scrofa), les sociétés de chasse pourront solliciter, auprès de la DDTM (service environnement et forêt) une demande d’autorisation. Cette demande circonstanciée devra être accompagnée des avis du maire et des sapeurs-pompiers.

Les infractions au présent arrêté sont passibles d’une amende de 750 euros

Pour rappel, l’arrêté préfectoral d’interdiction d’emploi du feu d’août 2012 proscrit, par ailleurs, tout usage de flamme ou comportement dangereux (barbecue, cigarette, utilisation d’outils susceptibles de générer des étincelles...) du 15 juin au 15 septembre de chaque année. La circulation sur les pistes DFCI est interdite en tout temps aux véhicules non autorisés.

La préfète appelle à la responsabilité de chacun dans la prévention des feux de forêts.


 

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio