Actualités
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 25.09.2012 - stephanie-marin - 2 min  - vu 228 fois

COUP DE GUEULE du maire de Nîmes pour une photo publiée dans le supplément du GardMag

La photo du Cadereau d'Alès publiée dans GardMag agace Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes.

En ouvrant le supplément du magazine du Département GardMag consacré à la prévention du risque inondation daté du mois de septembre, Jean-Paul Fournier a été "scandalisé." Quoi ? Qu'est-ce ? Le sénateur-maire de Nîmes aurait-il été attaqué sur le papier ?

Non, l'origine de cette offense pointée du doigt par Jean-Paul Fournier est une photo du cadereau d'Alès affichée sur une double page (p.4 et 5) : "Il s'agit d'un détournement d'image inadmissible par lequel vous (Damien Alary, président du Conseil général du Gard, Ndrl) tentez de vous approprier les aménagements en zone urbaine dense, réalisés pour plus de 50 millions d'euros par la Ville de Nîmes. Votre attitude est d'autant moins acceptable que vous n'ignorez pas que ces travaux ont été effectués sans le moindre financement du Département puisque vous avez exclu votre participation aux opérations en zone urbaine dense du programme Cadereau 2007-2013. Ainsi, vous trompez les Gardois et vous trompez les Nîmois auxquels vous n'avez, malheureusement, apporté aucun soutien dans ce domaine pourtant vital en zone urbaine."

C'est dit. Mais Jean-Paul Fournier ne s'arrête pas là. Il souhaite qu'un rectificatif soit publié dans le prochain numéro.

Au président Alary de répondre : "Il ne s’agit absolument pas d’un détournement d’image à  plusieurs titres." Primo :  "Cette photo est une photo symbole illustrant les aménagements de lutte contre les inondations et l’ensemble des ouvrages de protection (comme les cadereaux)." Deuzio : "Les services du Conseil général ont demandé l’autorisation aux services de la Mairie pour son utilisation dans le cadre de l’année de commémoration et ils l’ont obtenue. La preuve écrite peut en être fournie." Tercio : "Le Conseil général du Gard participe depuis une quinzaine d’années à la réduction du risque sur Nîmes avec un soutien exceptionnel aux Plans de Protection Contre les Inondations –PPCI de Nîmes- et depuis 2007 au Programme d'Action de Prévention des Inondations (PAPI) Cadereau 2007-2013 auquel fait référence Monsieur Fournier, par une participation au financement des bassins amont et aval du cadereau, avec une enveloppe de 7,2 millions d’euros."

S.Ma

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais