Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 03.06.2024 - Abdel Samari - 2 min  - vu 340 fois

ÉDITORIAL Explosion des cas de rougeole : Jeux olympique à Paris sous surveillance ?

Photo illustration

Ce qui inquiète particulièrement les autorités françaises, c'est l'arrivée de millions de visiteurs étrangers à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques 2024 à Paris cet été.

En 2023, 117 cas de rougeole, dont 31 importés, ont été déclarés à Santé publique France. Au total, 16 départements ont déclaré au moins un cas. Les principaux foyers épidémiques ont été observés dans le milieu scolaire ainsi que dans des services hospitaliers. Est-ce inquiétant ? La tendance est très clairement à la hausse et elle est observée depuis quelques années au niveau international en raison de la baisse de la couverture vaccinale. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient d'ailleurs de tirer la sonnette d'alarme en raison de l'explosion des cas dans le monde. Plus particulièrement au Kazakhstan, en Azerbaïdjan et en Russie, les pays les plus touchés. Mais plus près de nous, quelques pays européens voient le niveau très franchement progresser. Notamment le Royaume-Uni et l'Autriche. Au total, dans le monde, on compte plus de 50 000 malades et quatre décès rien que pour la première partie de l'année 2024. C'est exponentiel. D'autant que le chiffre déjà élevé de 60 000 cas avait été relevé sur l'ensemble de l'année 2023. Ce qui inquiète particulièrement les autorités françaises, c'est l'arrivée de millions de visiteurs étrangers à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques 2024 à Paris cet été. À juste titre, la rougeole est très contagieuse. Il est donc primordial dès à présent d'organiser la prise en charge et la mise en oeuvre de mesures de prévention adaptées. D'autant que, comme pour la COVID, les publics fragiles sont les premiers concernés (nourrissons, femmes enceintes, personnes immunodéprimées, etc.). Sans détection préalable, sans responsabilité individuelle, le risque d'une circulation active du virus n'est pas à exclure. Il n'est pas encore question d'un pass vaccination rougeole pour les entrées sur le territoire, mais il est évident que l'âge de l'individu et sa provenance extérieure sont des éléments capitaux. En France, il est bon de rappeler que les enfants, adolescents et jeunes adultes nés après 1980 doivent être vaccinés contre la rougeole. Surtout que la vaccination est très efficace et protège de la maladie après deux doses de vaccin. L'an dernier, dans notre pays, 27 cas ont été hospitalisés, dont deux en service de réanimation. La moitié des complications rapportées concernaient des adultes de plus de 30 ans... 

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio