Publié il y a 1 an - Mise à jour le 30.01.2023 - Abdel Samari - 2 min  - vu 1104 fois

ÉDITORIAL Redevance incitative : la très bonne action du Gard Rhodanien

Poubelles

Photo d'illustration

- Photo DR

Depuis le début de l'année, le territoire du Gard Rhodanien s'est lancé dans la redevance Incitative. Il s'agit, ni plus ni moins, de vous convaincre de faire attention à vos déchets et de les gérer au mieux.

Pour 2023, c'est un test grandeur nature qui est mis en place sur ce territoire. Méfiance ! À partir de 2024, vous payerez ce que vous consommerez. Une initiative positive et intelligente de l'intercommunalité de Bagnols/Cèze afin de faire face à l'explosion des prix du traitement des ordures ménagères. Avant de voir la facture exploser pour tout le monde, seuls les moins disciplinés seront punis. Dorénavant, chaque habitant du territoire devra donc être davantage attentif à sa production de déchets d’ordures ménagères, et gérer son volume de résidus. En conséquence, chacun paiera ce service public en fonction du nombre de levées de son bac d’ordures ménagères dans l’année, et de sa production de déchets. Finalement, comme c'est déjà le cas pour votre consommation électrique ou d'eau. Au-delà de l'équité, ce nouveau mode de calcul est bon pour l'environnement. Les habitants sont encouragés à mieux faire le tri et à adopter une stratégie de réduction des déchets, notamment en utilisant le compostage. Il permet aussi de réduire la quantité de déchets enfouis. Les premières remontées des collectivités utilisant ce service sont très encourageantes. Au 1er janvier 2021, plus de 200 collectivités (représentant plus de 6 millions d'habitants) ont mis en œuvre la redevance incitative. En moyenne, selon l'Agence de la transition écologique, on note une réduction de 41 % la quantité d’ordures ménagères et une augmentation de 30 % de la collecte des emballages et papiers. Reste à savoir comment tout cela sera calculé précisément ? Pas de panique ! l'Agglo bagnolaise a tout prévu. Vos bacs individuels sont identifiés à présent par une puce électronique. Elle est scannée quand le bac est relevé par les camions de collecte. L’information est alors transmise pour la facturation. Rassurons tout le monde : cette redevance incitative n'est pas un nouvel impôt, puisqu'elle vient remplacer l’actuelle taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Reste à connaître la capacité d'adaptation de ce nouveau système pour chacun. Et si les ordures ne vont pas s'entasser en dehors du bac prévu à cet effet. Ou, pire, dans la poubelle du voisin ou de façon sauvage pour les plus irresponsables ? 

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio