Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 26.03.2015 - abdel-samari - 1 min  - vu 261 fois

FACEBOOK La Cour de cassation confirme la condamnation de Julien Sanchez, maire de Beaucaire

Julien Sanchez, candidat FN à la mairie de Beaucaire. D.R/C.M

La Cour de cassation a confirmé ces dernières heures la condamnation à 3000 euros d’amende de Julien Sanchez, maire frontiste de Beaucaire, pour provocation à la haine raciale ou à la violence pour des commentaires écrits par des tiers et considérés comme racistes sur sa page Facebook il y a plusieurs mois.

Pour rappel, cette sanction avait été prononcée par la Cour d’appel de Nîmes, le 18 octobre 2013.

"Cette décision est délirante et dangereuse, réagit Julien Sanchez à la rédaction d'ObjectifGard et à lcp.fr. Je veux bien être condamné pour ce que je dis, mais pas pour les messages publiés par d'autres sur ma page Facebook ! Cela veut dire que demain, Valls, Taubira ou Sarkozy pourraient être condamnés pour des faits similaires…"

L’élu FN a décidé de porter l'affaire devant la cour européenne des droits de l’Homme (CEDH).

Sa réaction sur Twitter : 

Capture d’écran 2015-03-26 à 13.49.02

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais