Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 02.12.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 1264 fois

FAIT DU JOUR Pour battre le Red Star, Nîmes compte sur sa bonne étoile ?

Chez le leader, Nîmes veut mettre fin à une série de cinq matchs sans victoire

- Photo Anthony Maurin

Il faudra forcément de la réussite pour que Nîmes Olympique, premier non relégable et qui reste sur trois défaites d'affilée, s'impose chez le leader du championnat où personne n'a pris un point cette saison. 

S'ils pouvaient parler, les murs du vestiaire nîmois du stade des Antonins auraient beaucoup à nous apprendre. Vendredi dernier, après la défaite 3-2 contre Orléans, la troisième consécutive pour Nîmes en championnat, des prises de parole ont eu lieu. D'abord, celle du directeur sportif Sébastien Larcier, puis du capitaine Formose Mendy qui revient ce soir (19h30) après avoir purgé ses deux matchs de suspension. "On s'est dit des choses crues, pas forcément agréables à entendre. Faire des rappels ça fait du bien, on s'est peut-être endormi et l'on a payé cash", constate le défenseur central. 

Après l'enchaînement des matchs nuls, Nîmes avait réussi à enchaîner trois victoires sans prendre de but avant une baisse de régime inquiétante à partir de début novembre. "Tout a basculé lors du match face à Épinal, si on avait gagné on se rapprochait de la deuxième place. Et puis derrière, il y a eu le match catastrophe à Versailles, ça tient à rien", regrette Frédéric Bompard. Perdre face à la lanterne rouge qui n'avait pas encore gagné a laissé des traces avant le naufrage à Versailles et une nouvelle contre-performance contre Orléans. 

Paradowski numéro un, Ondoa non retenu

Citée comme point fort avec seulement neuf buts encaissés en 11 journées, la solidité défensive gardoise a volé en éclats avec 12 buts pris sur les trois dernières rencontres de National. Le retour du patron Mendy doit permettre de retrouver une certaine sérénité cumulée à la titularisation de Tao Paradowski. Frédéric Bompard a tranché et décide de continuer à faire confiance au jeune portier de 18 ans plutôt qu'à l'expérimenté international camerounais qui a déçu lors de sa première apparition face à Épinal. 

Tao Paradowski est toujours le numéro un au poste de gardien  • Photo Anthony Maurin

Avec la blessure d'André Onana, il joue surtout en sélection. Le gardien des Lions Indomptables reste sur une expérience douloureuse en Libye. "Ça s'est mal passé, sa sélection a été confrontée à des insultes racistes. J'en ai parlé avec lui", a évoqué son coach même si son choix de ne pas le retenir est purement sportif. "Ne vous inquiétez pas, vous allez le revoir", a-t-il ajouté, laissant sous entendre que le Camerounais pourrait être aligné en Coupe de France. 

Red Star : six matches à domicile, six victoires

Mais avant il y a ce déplacement au stade Bauer de Saint-Ouen-sur-Seine qui s'apprête à vivre un moment historique avec le dernier match de sa tribune Ouest. Fondée en 1921, elle va être détruite dans le cadre d'une rénovation globale de l'enceinte. "Je conçois le football de cette façon-là et puis ça fera progresser nos jeunes joueurs", précise Frédéric Bompard qui a accepté volontiers de jouer le samedi pour cet événement qui se déroulera à guichets fermés avec 2 600 spectateurs présents dont une soixantaine de Nîmois. 

Doukansy
Natif de Paris, Brahima Doukansy est de retour pour ce match  • Photo : Anthony Maurin

Une motivation supplémentaire d'autant plus que bon nombre de joueurs des Crocos sont originaires de la région parisienne et joueront devant leurs proches : Mendy (Lagny-sur-Marne), Diouf (Neuilly-sur-Seine), Sy (Paris), Diallo (Saint-Denis), Doukansy (Paris), Doucouré (Montreuil) et Ngakoutou (Clichy). Formose Mendy a même joué quatre ans au Red Star (2016-2020) où il a connu une montée en Ligue 2 et deux descentes. Un stade mythique qu'il connaît bien où les Audoniens n'ont perdu aucun point cette saison : six réceptions, six victoires. 

"Prendre quatre points et se qualifier à Saint-Étienne"

Néanmoins, après une série de 11 matchs sans revers, les hommes d'Habib Beye restent sur deux défaites d'affilée entre l'élimination en Coupe de France et le 3-1 à Dijon. Une période de troubles dont Nîmes pourrait profiter en comptant sur le retour de son capitaine mais aussi de Brahima Doukansy dont les absences s'étaient fait ressentir au match précédent. En revanche, le NO paye encore les cartons rouges obtenus à Versailles puisque Ronny Labonne et Orphé Mbina, sanctionné après coup, sont suspendus. "On retombe dans les mêmes problèmes avec un seul attaquant disponible", s'agace Frédéric Bompard. 

Cet attaquant se nomme Mahamadou Doucouré dont le retour à la compétition contre Orléans s'est mal passé malgré un but inscrit sur penalty. Il faut aussi ajouter la suspension de Sacko et l'absence de Burner, touché au mollet. Des aléas qui doivent donner l'opportunité à d'autres joueurs de montrer leur force de caractère. Optimiste et ambitieux, le technicien nîmois s'est mouillé sur l'objectif de points fixé pour ces deux derniers matchs de championnat, "on aimerait prendre quatre points et se qualifier à Saint-Étienne, restons positifs !" Et si les Crocos pouvaient compter sur une bonne étoile en cette fin d'année 2023 ?

Le onze de départ probable

Paradowski - Guessoum, Diallo, Mendy - Sbaï, Delpech, Doukansy, Mexique, Diallo - Picouleau - Doucouré. Remplaçants : Paviot, Sy, Laurens, Ngakoutou, Thoumin.

Ce Red Star-Nîmes Olympique est à suivre en direct audio demain à 19h30 sur la page Facebook d'Objectif Gard.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio