Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 12.08.2023 - Sacha Virga - 2 min  - vu 1136 fois

FAIT DU SOIR De surprenantes montres vegan dans une bijouterie alésienne

Montres DWYT

Des montres où l'on peut retrouver des plumes de paln

- Sacha Virga

Parmi les nombreuses belles bijouteries alésiennes du centre-ville, une d'entre-elles affiche la spécificité de proposer des montres dites "vegan". Mais à quoi cela correspond ? Rencontre avec la gérante du magasin et le directeur de la marque en question.

C'est une mode qui se décline de différentes manières de nos jours : le vegan. Présent dans la nourriture où des restaurants entiers le sont, on peut retrouver du vegan dans les vêtements et même jusqu'aux montres. Dans la bijouterie alésienne "Art et or" située au 12 rue d'Avéjan, la patronne Martine Prude possède dans ses vitrines, une marque française appelée "DWYT". Depuis quelques années, Alexandre et Damien les deux fondateurs, ont décidé de se lancer dans l'aventure. Tous deux issus de Besançon, capitale de l'horlogerie, le declic leur est venu d'un voyage en Asie. Les deux amis sont tombés sur des montres en bois dans un petit marché, les inspirant tout en apportant une touche supplémentaire dans le design, avec des matériaux naturels.

La marque lyonnaise s'est ensuite diversifiée dans le choix de ses produits proposés : "Je propose des montres lunaires pour les personnes qui font de la permaculture, pour que ces personnes savent à quel cycle de la lune nous sommes ou pour les ramasseurs de champignons. J'ai des montres fonctionnant avec des cellules photovoltaïques avec une batterie dedans mais d'une autonomie assez importantes aussi", explique Martine Prude, patronne de la boutique.

En matière renouvelable bois et acier, les cadrants sont en opus et de différentes couleurs. La marque en propose aussi en plume de paons. Au moment de la mue, les plumes sont récupérées sans trop de soucis puisque ces animaux sont réputés pour faire tomber leurs plumes, qui sont ensuite assemblées dans des cadrants :  "Chaque plume est unique donc ça nous permet de proposer une montre unique à chaque fois", explique Guillaume Kohler, directeur logistique de DWYT.

Montres DWYT
Des montres où l'on peut retrouver des plumes de paln • Sacha Virga

Des bracelets vegan et interchangeables

En y jetant un simple coup d'oeil, la majeure partie des gens se diront peut-être que les bracelets des montres sont assez semblables à la plupart de ceux sur le marché. Toutefois, en y regardant de plus près, ce n'est pas le cas : "On propose des bracelets vegan à base de fibre de pomme, d'ananas ou bien d'amande", nous lance Martine. Attirant notre curiosité, nous demandons à Guillaume de nous en dire un peu plus. 

Ce dernier nous explique que tout a commencé en Italie. Certaines personnes se sont amusées à récupérer tous les déchets de pomme issus de l'industrie agro-alimentaire. Par un procédé de transformation, elles sont arrivées à en faire ce que l'on voit dans certains bracelets de la marque, ressemblant à du cuir à la vue et au toucher. Le même système a été utilisé pour la fibre de liège et celle d'ananas. 

Les bracelets vegan comportent de nombreux avantages. Tout d'abord, ils ont la même solidité et durabilité que le cuir classique, tout en ayant la possibilité d'être lavables à l'eau, un procédé étant impossible avec le cuir traditionnel au vu de la réaction en cas de contact entre les deux matières. La marque lyonnaise propose aussi de changer les bracelets soi-même : "Au niveau du SAV c'est génial, on n'attend pas trop longtemps puisque la maison mère se trouve à Lyon. Si on a un petit souci on renvoie la montre et ça va très vite. Les bracelets sont remplaçables, on est dans du durable donc on veut gaspiller le moins possible", détaille Martine. Et vous pouvez aussi remplacer le bracelet que vous avez par celui d'une autre marque.

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio