Actualités
Publié il y a 19 jours - Mise à jour le 11.02.2024 - Lïana Delgado et Louis Valat - 4 min  - vu 11426 fois

FAIT DU SOIR Deux boulangeries gardoises s’affrontent sur M6

Boulangerie Le pétrin Nîmois, émission M6

L'équipe de la boulangerie Le Pétrin nîmois lors du tournage de l'émission. 

- Droits réservés

Le Pétrin Nîmois et Gueule de Pain vont s’affronter lors de l’émission La meilleure boulangerie de France le 23 février prochain à 18h30 sur M6.

Pour la 11e édition de l'émission La meilleure boulangerie de France, le Gard est mis à l'honneur. Le tournage a été organisé lors de la semaine de l’Occitanie en novembre dernier. Le jury est composé de Bruno Cormerais, boulanger français et meilleur ouvrier de France en 2004, Noémie Honiat, championne de France de dessert en 2011 et finaliste de la saison 5 de Top Chef. Et le nouveau de l’équipe, Michel Sarran, juré de l’émission Top Chef sur M6 de 2015 à 2021.

Les boulangeries seront en duel sur quatre épreuves : la découverte de la boutique, le produit phare de la boulangerie, le pain préféré du boulanger et le défi du jury pour tester la créativité de chacun. La boulangerie gagnante obtient son billet pour représenter sa région en finale nationale selon la délibération des résultats. Les juges ont pour objectif de trouver la meilleure boulangerie de France. Le Pétrin Nîmois et Gueule de Pain s’opposeront et pourront partager leur produits et leur recette secrète.

Le Pétrin Nîmois, du fait maison et de la passion

Pierre Roussel a ouvert sa boulangerie Le Pétrin Nîmois en avril 2022. Passionné, dès l’âge de 15 ans il passe son CAP boulangerie avec Les compagnons. Il va ensuite faire un brevet professionnel (BP) à la Chambre des métiers de Nîmes. Il va se lancer dans sa propre affaire à 22 ans avec succès. Épaulé par Lauryanne Cleon, sa partenaire, il explique : “Ma compagne est avec moi depuis le début, elle s’occupe de la vente. Au départ, nous étions une équipe de quatre, aujourd’hui nous sommes six”. 

Boulangerie Le Pétrin Nîmois
L'intérieur de la boulangerie.  • Lïana Delgado

La boulangerie nîmoise a été contactée en octobre 2023 par M6 pour participer à La meilleure boulangerie de France. “Nous regardions l’émission avec Lauryanne donc quand on a été approché pour y participer, nous avons directement accepté”, se réjouit Pierre. Avec ses recettes maison, la boulangerie a passé haut la main le premier casting. Il s’agissait d’envoyer en ligne sous forme de dossier, la liste de leurs produits, les procédés de recette, et la liste des concours auxquels ils ont participé.

De belles rencontres

Le tournage s’est déroulé en novembre dernier sur une journée. “Le monde de la télévision est un peu différent de ce que l’on connaît mais nous avons bien aimé”, confie le gérant de la boulangerie Le Pétrin Nîmois. L’équipe a dû présenter leurs pains et viennoiseries et confectionner leur produits devant le jury. “Ensuite le jury goûte ce qu’on a préparé puis se met à l'extérieur de la boulangerie pour nous noter”, explique Pierre Roussel.

Il reprend : “C’est une belle expérience. Si nous avons l’occasion de le refaire, on le refera avec plaisir. Nous avons fait de belles rencontres et nous avons reçu de précieux conseils.” Lors de l’émission, le Pétrin Nîmois a affronté la boulangerie alésienne Gueule de Pain. “Ce n’est pas un concurrent mais un confrère”, conclut Pierre.

Gueule de Pain, le concurrent alésien

Souvenez-vous, nous étions allés à sa rencontre en octobre 2022 ! En visitant "Gueule de pain", la boulangerie de Clément Bellegarde au 395 avenue Youri Gagarine à Alès, ne vous attendez pas à y trouver simplement des baguettes, des pâtisseries ou des viennoiseries. Ce boulanger, qui a fait le choix de la reconversion après avoir obtenu un master en Droit public à l'université de Nîmes, propose quelque chose d'extraordinaire - un pain au levain unique en son genre, naturel et fabriqué main (article à retrouver en cliquant ici). Sa boulangerie, il l'a ouverte en juin 2021. La particularité de son pain au levain, qui se distingue par son goût plus prononcé et sa longue durée de conservation, confère à "Gueule de pain" une identité distincte et appréciée. "Je voulais que le client vienne et que, malgré la concurrence forte à Alès sur le secteur, il n'y trouve rien de comparable", précise Clément Bellegarde, non sans fierté. Cette année, l'une de ses plus belles spécialités, le "panettone au levain naturel", a remporté la médaille d'or au concours Gard Gourmand 2023. Le boulanger a également reçu la médaille d'argent pour sa "couronne" et celle de bronze pour son "gourmandass" aux figues, à l'abricot et à la noisette. 

Clément Bellegarde (à droite), accompagné de François Forgues son boulanger (deuxième en partant de la gauche) et du jury de l'émission Noëmie Honiat (à gauche) et Bruno Cormerais.   la photo de notre duo avec le Jury (de gauche à droite : Noëmie Honiat, François Forgues mon boulanger, Bruno Cormerais et Clément Bellegarde). • Photo DR

La boulangerie alésienne a été contactée fin septembre 2023 par M6 pour participer à La meilleure boulangerie de France. Initialement peu enthousiaste à l'idée de participer à une émission de télévision, il a remarqué cette année que celle-ci, avec notamment le travail du chef Michel Sarran, mettait davantage l'accent sur l'accompagnement, contrairement à d'autres émissions qui, selon lui, "dénigraient le travail des artisans plutôt que de le mettre en valeur".

"Une magnifique vitrine"

Pour l'occasion, Clément Bellegarde a proposé trois de ses spécialités : le gibassié, étant son produit le plus populaire, le cougloffe accompagné d'une touche de bière dégustée par le jury, et enfin, sa plus grande fierté : avoir pu présenter le seigle au piment doux bio des Cévennes de la famille Colautti, cultivé à Ners et Vézénobres. Il admet que ce choix a été influencé en partie par la popularité récente du piment, largement mise en avant dans plusieurs émissions télévisées et sur YouTube. Également, ce jeune boulanger talentueux a été motivé par le défi que représente la maîtrise du seigle, qu'il considère comme "l'un des pains les plus difficiles à réussir en raison de son craquellement et de son volume". Son objectif dans l'émission était de mettre en valeur le savoir-faire et la technicité de sa boulangerie et de s'aligner ainsi sur "le niveau de compétence des chefs cuisiniers".

Enregistrée il y a quatre mois désormais, avec le recul, Clément Bellegarde avoue s'être "beaucoup amusé" lors de cette émission divertissante. Une expérience dont ce boulanger issu de la reconversion gardera un "bon souvenir", épuisant certes, mais qui n'arrive manifestement qu'une fois dans une vie. La bienveillance du jury est un aspect qu'il l'a marqué. Le boulanger a affirmé être satisfait et très content du résultat. Que le meilleur gagne...

Date et horaire du passage des boulangeries gardoises à la télévision

Le 23 février prochain, 18h30 sur M6

Lïana Delgado et Louis Valat

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio