Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 10.05.2022 - pierre-havez - 1 min  - vu 1190 fois

GARD À plus de 203 km/h sur l’A9 sous stupéfiant : 13 mois ferme

(Photo d'illustration : Anthony Maurin).

Pour avoir conduit à plus de 200 km/h sur l’autoroute A9 alors qu’il était sous l'emprise de stupéfiant, Kamal est condamné à 13 mois d’emprisonnement, avec maintien en détention, par le tribunal judiciaire de Nîmes ce mardi 10 mai 2022.

Au volant d’une Audi RS de location, le jeune saint-gillois de 28 ans, petit bouc et barbe naissante sur les joues, est en fait contrôlé à 213 km/h - ramené à 203 km/h - le 20 février 2022 vers 0h35 du matin, par les gendarmes. « J’avais loué une voiture de sport, j’ai un peu accéléré, c’est tout, se contente d’expliquer le prévenu, déjà condamné 13 fois pour des refus d’obtempérer, des outrages, des vols ou des violences en réunion. Mais c’est du passé maintenant, j’ai refait ma vie. »

Le procureur se lève pour ses réquisitions. « Il a été contrôlé à une vitesse considérable sur l’autoroute, faisant preuve d’un mépris total de la vie des autres usagers de la route, étant donné son état, cingle le procureur Adrien Roux. Je m’interroge d’autant plus que ce n’est pas la première fois qu’il fait courir des risques aux autres. Pour l’instant, il n’a pas tenu de ces avertissements judiciaires. Il va falloir grandir encore un peu et prendre de la maturité car c’est insupportable. »

L’avocat du prévenu tente de faire douter le juge. « Cette procédure n’est pas claire. Le gendarme a renseigné une mauvaise date de la révision du radar. Mais alors, s’il se trompe ici, peut-être qu’il y a d’autres erreurs sur le dépistage salivaire ou le reste ! », avance Hugo Ferri. Son client repart avec une peine d’emprisonnement de 13 mois.

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais