Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 05.01.2021 - norman-jardin - 2 min  - vu 708 fois

GARD Les soldes d’hiver débuteront le 20 janvier

Les commerçants gardois pourront solder leurs articles à partir du mercredi 20 janvier et pendant quatre semaines.
Les soldes dureront quatre semaines (Photo Anthony Maurin).

Les soldes dureront quatre semaines dans la Gard et dans tout l'Hexagone (Photo archives Anthony Maurin).

En raison des difficultés économiques rencontrées par les commerçants à la suite de la crise sanitaire du covid-19, les soldes d'hiver, initialement prévus à partir du 8 janvier 2021, ont été décalés. Ils débuteront donc le 21 janvier à 8h du matin et ils se termineront le 16 février, soit pour une durée de quatre semaines.

Les soldes d'été 2020 avaient également fait l'objet d'un report pour permettre aux commerces de vendre leurs produits sans réduction de prix, pour reconstituer leur trésorerie après la période de fermeture totale ou partielle.

Les dates des soldes du commerce en ligne ou vente à distance (e-commerce) sont alignées sur les dates nationales du commerce traditionnel (20 janvier au 16 février 2021), quel que soit le lieu du siège de l'entreprise. Les produits soldés doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis au moins un mois avant le début des soldes. Il est interdit de procéder à un approvisionnement spécialement destiné aux soldes quelques jours avant la date de début de l'opération commerciale, sans que les produits aient été proposés à la vente au préalable.

Interdit d'augmenter le prix d'un produit avant la période des soldes

Dans le magasin, la distinction entre les articles soldés et non soldés doit clairement apparaître aux yeux des consommateurs : étiquetage précis, localisation séparée dans le magasin, notamment. Le vendeur doit clairement signaler les rabais proposés par rapport à un prix de référence réel. Il est ainsi interdit d'augmenter le prix d'un produit avant la période des soldes dans le but de faire croire à une offre promotionnelle plus importante qu'elle ne l'est réellement.

Le commerçant doit pouvoir justifier des prix de référence des produits soldés : soit le prix le plus bas effectivement pratiqué avant le début de la promotion, soit le prix conseillé par le fournisseur ou la tête de réseau. Par ailleurs, il est interdit de ne pas pratiquer les réductions de prix affichées en vitrine, pratique qualifiée de publicité mensongère.

Norman Jardin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais