Actualités
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 11.01.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 446 fois

GARD Trois projets associatifs récompensés

Demain Dès l'Aube à Sumène (Photo Demain Dès l'Aube).

La Fondation Banque Populaire du Sud récompense trois projets associatifs menés sur le territoire gardois.

La Fondation Banque Populaire du Sud a primé quatre associations actives dans le Gard. L'APA (Nîmes) pour son action "Apprendre en jouant", Arrosoir et Coccinelle (Redessan) pour sa gestion de l’eau en jardin partagé, Demain dès l’Aube (Sumène) pour son accompagnement de porteurs de projets culturels en Cévennes méridionales. En outre, Les petits débrouillards Occitanie (Montpellier) pour "Action ! Métiers, ça tourne" en faveur de jeunes des quartiers prioritaires de Vauvert, de Beaucaire et de Saint-Gilles.

L'Apa à Nîmes (Photo Photo : Taylor Heery).

La Fondation d’entreprise Banque Populaire du Sud a octroyé 62 000 euros en décembre 2021 à 28 projets répartis dans trois catégories : Innovation sociale et environnementale (16), Insertion par l’emploi et entrepreneuriat (7), Patrimoine culturel local (5). L’APA et Arrosoir et Coccinelle se sont distinguées dans la première catégorie avec des dotations respectives de 2 000 et 1 000 euros ; Demain dès l’Aube et Les petits débrouillards Occitanie dans la deuxième avec 2 000 euros chacune.

"Apprendre en jouant" pour 40 enfants nîmois en précarité sociale

L’Association Protestante d’Assistance (APA) a lancé son atelier "Apprendre en jouant" pour permettre à 40 enfants en précarité sociale de bénéficier, deux soirs par semaine, d’un goûter, d’une aide aux devoirs et d’un temps d’apprentissages au travers de jeux, de lectures et d’activités culturelles. Cette action est née du constat dressé suite à la crise sanitaire : certains enfants ont eu des difficultés à suivre à distance les programmes scolaires lors des confinements successifs, et n’ont pas pu bénéficier de l’aide de leurs parents pour leurs devoirs.

L’APA mobilise donc 20 bénévoles les mardis et jeudis pour accueillir les parents et les enfants avec des collations choisies pour leurs qualités nutritionnelles et gustatives. Une première équipe répond aux questions des parents concernant la parentalité, l’égalité hommes femmes, la laïcité, la citoyenneté... Une seconde équipe aide les enfants à faire leurs devoirs et partage avec eux des temps d’apprentissages ludiques.

Arrosoir et Coccinelle veut optimiser l’usage de l’eau au jardin partagé

Depuis trois ans, l’association Arrosoir et Coccinelle gère un jardin partagé à l’initiative du centre socioculturel Odyssée de Redessan. Sur cette parcelle de 1 000 m² (dont 500 sont déjà mis en culture), où se côtoient des publics de tous âges et de tous horizons socio-économiques, sont conduites des actions à visée sociale, environnementale, pédagogique et culturelle. Arrosoir et Coccinelle a décidé de développer la pédagogie sur l’optimisation de l’utilisation de l’eau au jardin.

Arrosoir et coccinelle Redessan (Photo DR).

L’objectif est de collecter et de stocker l’eau de pluie, puis de l’économiser en paillant les cultures et en utilisant des dispositifs d’arrosage variés et adaptés. Ainsi, dès cet hiver, elle installera trois récupérateurs d’eau connectés aux trois petits toits disponibles sur le jardin via des gouttières et des tuyauteries. Elle va ensuite mettre en place de l’arrosage par goutte à goutte sur certaines zones du jardin, installer des ollas sur d’autres zones, acquérir un broyeur et généraliser, à l’été 2022, le paillage sur l’ensemble du jardin.

Demain dès l’aube accompagne les porteurs de projets culturels cévenols

L’association Demain dès l’Aube (Sumène et Val d’Aigoual) a décidé d’organiser des sessions de travail collectives et participatives à destination des porteurs de projets artistiques et culturels résidant au cœur des Cévennes méridionales, afin de participer à leur structuration et à leur professionnalisation. En partenariat avec les associations Les Elvis Platinés, Bouge Tranquille et la Filature du Mazel, elle leur propose un programme gratuit destiné à favoriser le développement de leurs projets culturels, à s’insérer dans les réseaux professionnels et à rendre visible leurs initiatives locales. À raison d’une session par mois, les porteurs de projets sont formés à la rédaction de notes d’intention, à la vente et au financement de leurs projets, aux différents statuts juridiques...

"Action ! Métiers, ça Tourne" en Petite Camargue

À partir de janvier, Les petits débrouillards Occitanie mettent en route leur projet de réalisation de clips métiers avec des groupes de 4 à 7 jeunes de 16 à 25 ans présentant des difficultés d’insertion à Vauvert, à Beaucaire et à Saint-Gilles. Cette action leur permettra dans un premier temps de découvrir un métier et l’interaction avec un professionnel de ce corps de métier, et dans un second temps de se familiariser avec les outils de l’audiovisuel. Chaque groupe ira interroger un professionnel en fonction du métier qui suscite de l’intérêt chez un de ses membres. L’association travaille en amont en coopération avec différentes structures, notamment les Garanties Jeunes de la Petite Camargue. Elle espère impliquer 130 jeunes. Afin de mettre en valeur l’implication de chacun, une émission télévisée sera montée avec l’intégralité des reportages réalisés.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais