Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 08.03.2016 - thierry-allard - 1 min  - vu 183 fois

IL Y A 4 ANS… La mortalité routière baissait, mais restait très élevée

Une voiture impliquée dans un accident mortel en novembre 2015 à Tavel (Photo : Gendarmerie)

Une baisse de la mortalité routière de 50 % : le chiffre de ce mois de février 2012 avait tout l’air d’un trompe l’œil.

Avec 3 morts en un mois contre 6 sur le mois de février 2011, les routes du département restaient malgré tout bien meurtrières, puisqu’à ce stade, 10 personnes y avaient déjà perdu la vie depuis le début 2012. Pendant ce temps, en février 2012, 84 personnes avaient été blessées.

Quatre ans plus tard, le mois de février 2016 a vu la mort de 4 personnes, ce qui porte le nombre de tués à 7 depuis le début de l’année. Sur le mois de février, 57 personnes ont été blessées sur les routes du département.

En cause il y a quatre ans comme aujourd’hui, des comportements dangereux de certains conducteurs : vitesse, alcool, stupéfiants, dépassements dangereux… la liste est longue. En quatre ans, 243 personnes ont perdu la vie sur les routes gardoises.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais