Actualités
Publié il y a 9 ans - Mise à jour le 27.06.2013 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 127 fois

INTEGRATION. La Turquie dans l'Union Européenne ? "Je ne sais plus s'il faut en rire ou en pleurer", vilipende Franck Proust

D.R

Le vieux serpent de mer européen revient sur la scène politique… Comme l'avait annoncé le président Hollande en février dernier, les perspectives d'adhésion de la Turquie au sein de l'Union Européenne sont relancées. Néanmoins, ce nouveau chapitre de concertation ne s'ouvrira qu'en octobre. Telle est la décision prise par les ministres européens réunis mardi à Bruxelles, désirant marquer le coup après les répressions violentes des manifestations par le gouvernement turc.

Une décision que dénonce Franck Proust, député européen, secrétaire national de l’UMP et 1er adjoint au maire de Nîmes : "Je ne sais plus s'il faut en rire ou en pleurer ! Comment le gouvernement de Mr Hollande, qui représente la France, pourtant berceau des droits de l’Homme, peut-elle rouvrir les négociations d'adhésion avec un pays qui ne respecte pas des principes fondamentaux comme la liberté d’expression ou de manifestation?".

Outre les derniers évènements, l'UMP dont l'ancien chef de l'état Nicolas Sarkozy fait encore parti, a toujours été hostile à l'adhésion de la Turquie au sein de l'Union Européenne. "Un accord de partenariat: oui, mais l'adhésion à l'Europe : Non! La Turquie n'a rien d'européenne. Nous ne partageons pas la même culture, ni les mêmes racines judéo-chrétiennes, ni les mêmes aspirations politiques ", lance Franck Proust, qui visiblement n'est pas fan de foot, la Turquie, cet état laïque, faisant partie intégrante du championnat d'Europe de football. Pour l'eurodéputé nîmois, "il est nécessaire de marquer une pause", rappelant que "le 1er juillet Nous accueillerons la Croatie, 28ème Etat de l'Union. (…) L'Europe doit cesser de s'élargir. C'est une question de vie ou de mort, car il faut que l’Europe fixe ses limites autant géographiques que culturelles. C'est l'engagement de ma famille politique pour la prochaine législature au Parlement européen et je le défendrai jusqu'au bout."

C.M

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais