Publié il y a 23 jours - Mise à jour le 25.06.2024 - CC - 1 min  - vu 1658 fois

JUSTICE Un important réseau de lotos illégaux démantelé

Tribunal de Nîmes, Palais de Justice

Le palais de justice de Nîmes 

- Lïana Delgado

Il s’agit de la plus importante affaire de lotos illégaux réalisée en France à ce jour.

Courant octobre 2023, une enquête préliminaire portant sur des lotos prohibés était ouverte par le parquet du tribunal judiciaire de Nîmes. Les investigations, initiées et conduites par le Service Central des Courses et Jeux de la direction nationale de la police judiciaire, permettaient de mettre à jour une exploitation massive de lotos en ligne sur l'ensemble du territoire national, menée par une organisation familiale.

L'enquête permettait d'établir que les cinq principaux mis en cause proposaient depuis plusieurs années, hebdomadairement, de nombreux lotos en ligne en violation de la législation sur les jeux. Les recettes de ces lotos illicites dépassaient 11 millions d'euros entre 2021 et 2023. Avec l'appui des douanes de Perpignan (ONAF), de la brigade de enquêtes économiques et des services de police judiciaire de Nîmes, Marseille et Montpellier, des interpellations et des perquisitions étaient menées mardi 19 juin 2024 et permettaient de saisir 1,6 millions d'euros, 10 véhicules et le matériel de communication qui équipait les studios de production des lotos illégaux.

À ce jour, l'enquête se poursuit afin d'identifier les centaines d'associations victimes de cette offre de jeu illégale, de finaliser les saisies de patrimoine, ainsi que de définir les responsabilités des différents protagonistes. "Il s’agit de la plus importante affaire de lotos illégaux réalisée en France à ce jour. Cette opération d'envergure vise à protéger à la fois les nombreux joueurs et les associations victimes", assure Cécile Gensac, procureure de la République à Nîmes. 

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio