Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 12.11.2021 - corentin-migoule - 2 min  - vu 1919 fois

KICK-BOXING Un Alésien à la Nuit des champions : "Le meilleur tournoi de France"

Sofiane et Kamel Hadj-Brahim, dans la salle du Punch insertion cévenol. (Photo Corentin Migoule)

Licencié au Punch insertion cévenol, le kick-boxeur alésien Sofiane Hadj-Brahim, fils de l'ancien champion du monde Kamel Hadj-Brahim, combattra le samedi 20 novembre prochain à l'occasion de la 28e Nuit des champions, considérée comme l'événement phare du calendrier dans la discipline. Un grand défi pour le Cévenol, près de deux ans après son dernier combat.

Qu'il lui paraît long le temps depuis bientôt deux ans. En pleine ascension dans sa discipline, alors qu'il restait sur sept succès consécutifs en professionnel, la pandémie a stoppé net l'élan du kick-boxeur alésien, Sofiane Hadj-Brahim, le privant de combat officiel depuis décembre 2019.

S'il a laissé du sang et de la sueur dans la salle du Punch insertion cévenol, implantée depuis le début des années 2000 dans le quartier des Près-Saint-Jean, à Alès, l'athlète de 28 ans a surtout rongé son frein, s'entraînant à la dure, sans aucune "carotte" à la clé.

5 000 personnes attendues

Mais le purgatoire semble abriter une porte de sortie que ne se privera pas d'enfoncer le fils du champion du monde 1997, Kamel Hadj-Brahim. Samedi 20 novembre prochain, le kick-boxeur d'1m86 prendra part, pour la deuxième fois de sa carrière, à la Nuit des champions, dont la 28e édition est une nouvelle organisée au Palais des Sports de Marseille, considérée par le dernier nommé comme "le stade Vélodrome de la boxe".

"C'est le meilleur tournoi de France dans la discipline. Toutes les vedettes sont passées par là", assure le créateur de la Nuit du K1, aux arènes du Tempéras d'Alès. Devant plus de 5 000 personnes, son fils, Sofiane, jouera crânement sa chance face à Aymeric Lazizi, toujours invaincu après neuf combats professionnels.

Un vrai challenge pour l'Alésien, d'autant que le public marseillais sera assurément acquis à la cause de son adversaire, originaire de la cité phocéenne. "Mais il y aura quand même beaucoup d'Alésiens car on a vendu beaucoup de places", savoure le licencié du Punch insertion cévenol, qui se définit comme "un homme de défis".

Corentin Migoule

Notre interview vidéo de Sofiane Hadj-Brahim :

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais