Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 15.02.2024 - Norman Jardin et Corentin Corger - 4 min  - vu 2781 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce jeudi 15 février

sauvons nîmes olympique association

Les représentants de l'association Sauvons Nîmes Olympique 

- Photo Corentin Corger

Franck Proust, président de Nîmes métropole, a rencontré les représentants de l'association Sauvons Nîmes Olympique.

Nîmes Olympique 

« Attaché au club ». Lors des indiscrétions du 4 février dernier, nous vous faisions part d’une invitation de Jean-Jacques Bourdin, président d’honneur du Nîmes Olympique, à destination de Franck Proust, président de Nîmes métropole, à se rendre à Paris afin de rencontrer de futurs repreneurs du club. Une rencontre qui a bien eu lieu et qui devrait déboucher sur des rendez-vous avec des investisseurs intéressés par le NO. Après cette révélation, l’association Sauvons Nîmes Olympique a sollicité l’élu de l’agglo pour le rencontrer. Un échange qui a eu lieu cet après-midi au Colisée où quatre membres de l’association dont le co-président Corentin Carpentier et le vice-président Dimitri Pialat ont discuté avec Franck Proust. L’occasion pour ces amoureux du NO de présenter leur mobilisation et leur projet de socios (levée de fonds) qui doit être lancé en mars. Sauvons Nîmes Olympique a d’ailleurs dépassé la barre des 1 000 adhérents, après l’entraîneur emblématique Bernard Blaquart, c’est Christian Perdrier, le dernier président du club avant Rani Assaf, qui a rejoint le mouvement. De son côté, Franck Proust, selon une source proche de Nîmes métropole, s’est dit « attaché au club et souhaite trouver une solution pérenne pour Nîmes Olympique ». Si le président de l’Agglo a néanmoins précisé que le dossier de la rénovation du stade des Costières appartenait à la ville de Nîmes, « il suit attentivement la situation et veut aider à trouver une solution pour ne pas repartir de plus bas tout en étant favorable à un projet de socios ». Les deux parties ont prévu de rester en contact en attendant que la situation évolue.

Gauthier Laurens - Photo Anthony Maurin
Gauthier Laurens fait son retour dans le groupe nîmois pour le match à Châteauroux • Photo : Anthony Maurin

Une sortie et un retour dans la groupe. Avant sa conférence de presse d’avant-match, Frédéric Bompard a dévoilé la composition du groupe qui affrontera la Berrichonne de Châteauroux demain (19h30). Pour ce match de la 21e journée du National, il n’y a qu’un changement par rapport au groupe qui a battu Avranches (1-0), la semaine dernière. Le sortant du week-end est le latéral droit Patrick Burner, qui devrait devenir papa au moment où ses coéquipiers seront dans le Berry. L’entraîneur a préféré lui éviter le voyage et le Martiniquais est remplacé numériquement par le milieu de terrain Gauthier Laurens. L’ancien joueur de Castanet était le 17e homme lors de la précédente journée et il n’a raté que deux des onze derniers matchs. Les autres absents sont Ngakoutou (choix), Ondoa (choix), Sacko (choix), Sané (blessé), Sy (blessé), Labonne (blessé) et Dias (blessé).

L’équipe probable : Paradowski – Sbaï, Mendy (cap), Diouf, Diallo – Camara, Mexique, Picouleau, Mbemba – Mbina, Doucouré. Remplaçants : Delpech, Doukansy, Laurens, Paviot et Thoumin. 

Retrouvez la conférence de presse de Frédéric Bompard ce jeudi.

15 ans sans victoire. Les Crocodiles et les Berrichons ont pris l’habitude de se rencontrer lors des trois dernières décennies. Les oppositions se sont généralement disputées dans le cadre de la Ligue 2 et les Gardois n'ont triomphé qu’une fois au stade Gaston-Petit, c’était le 16 octobre 2009, dans la cadre du championnat de L2. À cette époque, les joueurs de Jean-Michel Cavalli s’étaient imposés (2-1) avec des buts signés Mandrichi (9e) et Ayité (69e). À l’issue de cette saison 2009-10, les Gardois s’étaient classés 10e et les Castelroussins 16e. La composition de l’équipe nîmoise était la suivante : Puydebois – S. Sbaï, Poulain, Stosic, Zarabi – Bayod, Mostefa, Sow (Ayité, 55e), J. Cavalli – Moukandjo (Buac, 84e), Mandrichi (Maisonneuve, 72e).

USAM Nîmes Gard

Damien Gibernon revient de blessure • Photo USAM

Trois retours pour Créteil. Largement battue à Cesson (35-26) la semaine dernière, l'USAM doit réagir ce vendredi à 20 heures à domicile face à Créteil pour la 17e journée de Starligue. Neuvième avec quatre points de retard sur le cinquième Limoges, Nîmes veut décrocher un premier succès en 2024 face à un adversaire à sa portée. En effet, 14e et à la lutte pour le maintien, Créteil n'a gagné que deux matchs cette saison dont aucun à l'extérieur. Néanmoins, à l'aller, les Nîmois s'étaient imposés de justesse 36-34. Si la défense nîmoise, malgré les absents, est très solide en étant la troisième meilleure du championnat, sur le plan offensif c'est très compliqué. La Green team possède quasiment (15e sur 16) la pire attaque du championnat. Des stats à modifier pour espérer terminer dans le top 5. Pour faire face aux Cristoliens, le coach Yann Balmossière récupère trois joueurs qui reviennent de blessure : Damien Gibernon, Lou Derisbourg et Benjamin Gallego. Ainsi, c'est un groupe de 16 joueurs qui a été retenu dont sortent Varlet et Guironnet. L'infirmerie se vide puisqu'il ne reste plus que Konradsson, touché à la cheville. Pour Sissoko et Kamtchop-Baril, victimes d'une rupture des ligaments croisés au genou, la saison est déjà terminée. 

Le groupe usamiste retenu

Baznik, Demaille; Rebichon, Vincent, Tobie, Dupuy, Minel, Acquevillo, Zuzo, Derisbourg, Gibernon, Mohab, Sanad, Antic, Poyet, Gallego. 

Rugby Club Nîmois

Sparano suspendu. Ce dimanche, le Rugby Club Nîmois (3e) se déplace à Rumilly (4e), pour le compte de la 17e journée de Nationale 2. Trois points séparent les deux formations au classement. Après deux défaites consécutives en déplacement, les Gardois tenteront de ramener une victoire de Haute-Savoie. Pour ce voyage, le RCN sera privé de Benoit Sparano, suspendu, qui a écopé d'un troisième carton jaune contre Auch. Pour rappel, onze joueurs sont blessés pour cette rencontre : Nouri (talon d’Achille), Marra (épaule), Barbet (genou), Gély (cheville), Vernier (sternum), D. Pichard (cheville), Robbe (côtes), R. Darmon (côtes, mais il a repris la course), Totovosau (genou), R. Pichard (ischio) et Félix (adducteurs).

Norman Jardin et Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio