Actualités
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 30.11.2023 - Norman Jardin et Corentin Corger - 3 min  - vu 1636 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce jeudi 30 novembre

Patrick Burner est resté aux soins ce jeudi

- Photo : Anthony Maurin

Le Crocodile Patrick Burner reste aux soins et l’Usamiste Jean-Jacques Acquevillo est indisponible jusqu’au mois de février.

Nîmes Olympique 

Un programme à la carte. L’entraînement de ce jeudi après-midi a été léger et à la carte. Sur le terrain, le travail a duré 90 minutes, comme un match de football. Certain ont terminé la séance en salle, c’était le cas de Léon Delpech, Mahamadou Doucouré, Mathis Picouleau et Jonathan Mexique. Le groupe nîmois a révisé ses gammes devant le but, mais séparément. Les joueurs offensifs avec Thibault Giresse, l’entraîneur-adjoint, les joueurs défensifs avec Aurélien Boche, le préparateur-physique (et ancien défenseur du NO). De son côté, Freddy Mbemba s’est contenté de courir, mais il revient petit à petit. « Il faut qu’il se réathlétise et qu’il se débarrasse de son appréhension. Éventuellement, il pourrait être remplaçant pour le dernier match de l’année contre GOAL FC (le 15 décembre, NDLR) », explique Frédéric Bompard. Enfin, il manquait à l’appel le défenseur Patrick Burner qui est resté aux soins « Il a ressenti une petite pointe à un mollet et on ne prend pas de risque. Il est juste ménagé aujourd’hui », souligne le coach du NO.

Au Red-Star, le mach des retrouvailles pour Frédéric Bompard • Photo : Anthony Maurin

Le match des retrouvailles. « Le Red Star est une équipe qui m’intéresse. Elle a cinq attaquants et ils ont tous marqué ». Frédéric Bompard ne cache pas son admiration pour le club qui caracole en tête du championnat National avec neuf points d’avance sur le troisième, et 16 sur le NO. Les joueurs d’Habib Beye comptent le double des points des Crocodiles. Si le technicien nîmois a de bonnes raisons d’être envieux du potentiel offensif audonien, le match de samedi sera aussi l’occasion de belles retrouvailles. Frédéric Bompard va recroiser Faouzi Amzal, l’entraîneur des gardiens de but du Red-Star. « C’est moi qui l’ai lancé quand j’entraînais le Paris FC. Ça me fera très plaisir de le revoir », a souligné l’entraîneur de Nîmes Olympique. Nul doute que les deux anciens portiers auront des choses à se raconter. Ce match de la 15e journée du National sera décidément sous le signes des souvenirs puisque le NO retrouvera Reda Hammache, qui a occupé le poste de directeur-sportif au Nîmes Olympique de décembre 2019 à décembre 2021. Il occupe désormais la même fonction au Red Star. Enfin, la rencontre aura un goût particulier pour Formose Mendy : le capitaine nîmois a joué au Red Star de 2016 à 2020.

Les supporters nîmois seront une soixantaine au stade du docteur-Bauer • Photo : Anthony Maurin

60 Nîmois au Red Star. Ce match face au Red Star a été décalé au samedi à la demande du club résident à Saint-Ouen pour célébrer "un moment unique". En effet, depuis deux ans maintenant, le mythique stade Bauer est en travaux avec différentes phases de rénovation. Une toute nouvelle tribune Est sera inaugurée en janvier. Face à Nîmes, ce sera le dernier match pour la tribune historique construite en 1922. Une tribune Ouest surnommée tribune Rino Della Negra du nom de l'ancien footballeur, figure du club et résistant fusillé au Mont Valérien. Ainsi, pour célébrer cet événement, le Red Star a obtenu de jouer le samedi et l'engouement populaire attendu est bien présent puisque le match se jouera à guichets fermés. Près de 2 600 spectateurs garniront l'enceinte francilienne qui à terme pourra accueillir jusqu'à 10 000 personnes. Dans le petit parcage visiteur, ce sont environ une soixantaine de Nîmois, majoritairement des membres des GN91, qui ont prévu de faire le déplacement. Ce qui promet une belle ambiance, en espérant que cela donne des ailes aux Crocos pour gâcher la fête et battre le leader chez lui. 

USAM 

Jean-Jacques Acquevillo ne rejouera plus en 2023 • Photo Yannick Pons

Acquevillo blessé. Demain à 20 heures, l'USAM Nîmes Gard se déplace pour la deuxième fois d'affilée à Limoges dans le cadre de la 12e journée de Starligue. Après la belle victoire à Saint-Raphaël (31-33) qui a mis fin à une série de cinq défaites consécutives, Nîmes veut enchaîner et par la même occasion doubler son adversaire au classement en cas de succès. Pour ce voyage en Haute-Vienne, le coach Yann Balmossière est privé de Jean-Jacques Acquevillo en plus des habituels absents Benjamin Gallego et Hugo Kamtchop-Baril. L'arrière gauche s'est blessé au pied. Il sera indisponible jusqu’à la reprise en février et ratera ainsi cinq matchs en cette fin de première partie de saison. Dans le groupe de 16 joueurs retenus, Acquevillo est remplacé numériquement par le jeune pivot Kenzo Guironnet (16 ans) qui avait déjà été retenu pour la rencontre face à Nantes. 

Le groupe retenu

Demaille, Baznik; Rebichon, Vincent, Dupuy, Tobie, Minel, Derisbourg, Konradsson, Sissoko, Mohab, Gibernon, Sanad, Antic, Poyet, Guironnet.

Norman Jardin et Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio