Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 20.02.2024 - Louis Valat et Corentin Corger - 4 min  - vu 2370 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 20 février

Nîmes Olympique : les supporters ont assisté à l'entraînement

Sébastien Larcier échangeant avec les supporters en juillet dernier

- Photo Yannick Pons

La réponse de Sébastien Larcier aux supporters nîmois 

Nîmes Olympique 

"Arrêter de croire que je peux changer les choses." Dans son communiqué répondant au nouvel appel du coach Frédéric Bompard demandant le retour des supporters aux Antonins, l'association Sauvons Nîmes Olympique cible Jean-Jacques Bourdin et Sébastien Larcier pour obtenir un retour des guichets physiques, des réductions tarifaires pour les places et l'annulation des interdictions commerciales de stade. "La balle est dans votre camp", concluait le collectif. Faisant face à Corentin Carpentier, co-président de SNO, lors de l'émission Club Sports Objectif Gard du 8 février dernier, le directeur sportif avait déjà expliqué que "dans d'autres clubs, les supporters sont fâchés avec le président mais viennent malgré tout au stade." Et que sur cette problématique, il ne pouvait pas intervenir. Il réitère ses propos aujourd'hui. "Je n'ai pas de levier, le président ne me consulte pas pour faire changer les choses. Quand j'ai voulu mettre mon nez dedans, on m'a fait comprendre que cela ne me concernait pas. Donc il faut arrêter de croire que je peux changer les choses sur la question des supporters. Je n'ai aucun pouvoir sur ce sujet donc il faut arrêter de me mettre dans la boucle", fait savoir Sébastien Larcier qui doit déjà gérer de nombreuses missions sur le plan sportif. Après 21 journées disputées dont 11 à la maison, Nîmes Olympique figure à la 14e place du classement en ce qui concerne la moyenne de spectateurs à domicile (1 230 spectateurs). La plus grosse affluence a été enregistrée lors de la première journée contre Martigues (2 250) avant de chuter considérablement avec les six réceptions suivantes qui se maintiennent malgré tout au-dessus de la barre des 1 000 supporters. Les quatre dernières se situent au-dessous avec la pire affluence observée face à Orléans (748) le 24 novembre dernier. Ce qui est évidemment faible pour un stade qui peut contenir 8 000 personnes. Certains stades plus petits comme ceux du Red Star, Villefranche ou Épinal ont une meilleure moyenne que les Antonins. À voir si dès ce vendredi face à Villefranche, l'affluence repassera en-dessus des 1 000 spectateurs ? 

Nîmes Olympique Metz Burner
Patrick Burner vient de fêter un heureux événement • Photo Anthony Maurin

Burner est papa. Depuis hier soir, la famille Nîmes Olympique s'est agrandie avec la naissance du fils de Patrick Burner. Il s'agit de son premier pour le latéral droit martiniquais. Ils sont plusieurs joueurs ces dernières semaines à avoir connu les joies de la paternité comme Ibrahim Sacko et Waly Diouf. Le prochain papa sera Formose Mendy qui va accueillir son troisième enfant. 

Olympique Alès en Cévennes

Jérémy Balmy
Jérémy Balmy est de retour  • Photo Corentin Migoule

Balmy de retour, Correa bientôt prêt. Jérémy Balmy, l’ailier alésien a fait son retour à 100% ce mardi 20 février avec le groupe d’Hakim Malek. Le joueur en tribunes ce week-end lors du match nul et vierge face à Cannes (0-0) était de retour avec ses partenaires au Moulinet cet après-midi. Joris Correa, la nouvelle recrue n’ayant pas encore disputé la moindre minute sous ses nouvelles couleurs, effectuait ce mardi sa dernière séance avec le préparateur physique, Arnaud Grosselin. Selon les ressentis de demain matin, l’avant-centre devrait enfin rejoindre le groupe. Suite à un coup reçu samedi face à l’AS Cannes, Sofiane Jdaini était quant à lui ménagé en ce début de semaine à l’entraînement. Le latéral devrait en principe revenir dans la semaine. Brahim Mahamat était absent de la séance d'entraînement d'aujourd'hui, tout comme Yassine Kich, toujours en phase de convalescence. Pendant ce temps, Jeffrey Assoumin continue sa réathlétisation et a repris l'entraînement avec ballon.

Un déplacement organisé pour le match de vendredi. Exceptionnellement - en raison du 8e tour de coupe de France que disputera le Puy Foot 43 Auvergne, le jeudi 29 février face au Stade Rennais - le match de championnat de N2 entre l’OAC et le redoutable dauphin ne se disputera pas samedi soir mais ce vendredi 23 février, à 19 heures. Les fervents supporters du Kop Cévenol Héritage (KCH) ont d’ores et déjà organisé un départ de la ville aux alentours de 15 heures ce vendredi. Leur motivation semble sans faille, désireux de soutenir leur équipe en ces temps difficiles. Ils se rendront en nombre en Auvergne pour donner de la voix et encourager les leurs, alors qu'ils affrontent une équipe toujours en lice en Coupe de France et qui en est à son dix-septième match consécutif sans la moindre défaite.

Football américain 

Les Centurions nîmois démarrent fort cette saison • Photo Stephanie Gouiron

2/2 pour les Centurions. Samedi dernier, les Centurions de Nîmes, évoluant en D3, disputaient leur premier match de la saison à domicile face aux Gones de Lyon. Sur la pelouse du stade Kaufmann, ils ont brillé en s'imposant largement 48-21 face aux Lyonnais. Au total, sept touchdowns ont été inscrits par les Nîmois. Une belle victoire qui concrétise un excellent début de saison avec deux succès obtenus en deux rencontres. En match inaugural, les Centurions avaient remporté le derby en terre montpelliéraine en barttant les Hurricanes de Montpellier sur le score de 17-14. Pour viser une troisième victoire en trois journées, les Nîmois reçoivent les Canonniers de Toulon, le samedi 9 mars à 19 heures à Kaufmann, qui ont battu Annecy lors de la première journée. 

Louis Valat et Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio