Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 25.05.2014 - tony-duret - 2 min  - vu 602 fois

LE PORTRAIT DU DIMANCHE Pierre Kusel, double champion de France seniors de golf

Pierre Kusel. TD

Pierre Kusel avec la championne seniors Nathalie Lamboult. DR

« Le golf, c’est une école d’humilité », explique le nîmois Pierre Kusel. Et vu que ce champion est tombé dans le golf quand il était petit, il est lui-même un modèle d’humilité. N’attendez pas de ce chirurgien-dentiste de 59 ans qu’il se gargarise de ses exploits et de ses trophées, ce n’est pas son genre. Parisien de naissance, il commence le golf à 6 ans alors qu’il suit son père qui joue à Chantilly. « A l’époque, les enfants ne jouaient pas au golf, se souvient Pierre. On était une poignée et on devait se cacher pour jouer ». Mais dès son premier swing, le petit Pierre attrape le virus. « Le golf, c’est aussi une très bonne école éducative. On apprend à dire bonjour monsieur et bonjour madame. On doit respecter l’endroit où l’on est ainsi que les gens autour de nous ». Seulement, si Pierre adore son sport, il comprend vite que cette passion n’est pas partagée par tous. A l’époque, le golf n’a pas la même image qu’aujourd’hui. « A l’école dentaire, on a su que je jouais au golf alors que le sport du moment c’était le rugby. Je peux vous dire que j’ai souffert. J’ai tout entendu. Et vous savez quoi ? Tous ceux qui se moquaient de moi jouent aujourd’hui au golf ! », rigole le golfeur gardois.

Quand il arrive à Nîmes en 1974, l’homme se dirige naturellement vers le seul club qui existe à cette époque : le golf club de Nîmes Campagne. Joueur puis président du club pendant cinq ans, il remporte trois coupes de France avec ce club et parcourt la France au rythme des tournois. Inscrit dans la catégorie Senior depuis 2011, le dentiste dispute en moyenne 7 à 8 tournois par an : « La difficulté, c’est de conjuguer le golf et mon travail. C’est très chronophage comme sport. Et je ne peux pas fermer mon cabinet tous les quatre matins ».  Pour le coup, quand il ferme son cabinet et décide de se rendre sur un tournoi, Pierre Kusel n’y va pas pour rien. Le dernier en date, qui se tenait le week-end dernier au Château d’Avoise en Saône-et-Loire, il l’a tout simplement remporté au nez et à la barbe de 130 autres seniors. Ainsi, pour la deuxième fois en trois ans, le nîmois a été sacré champion de France. Son prochain objectif est d’intégrer l’équipe de France pour la quatrième fois consécutive : « C’est un grand moment à chaque fois. On a tous la même tenue. On joue contre les meilleurs joueurs au monde : les anglais, les écossais, les irlandais, les suédois ». Mais avant les échéances nationales, Pierre Kusel se ressourcera le 21 juin prochain au Golf de Nîmes Campagne à l’occasion de la fête de son club de cœur.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais