Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 17.10.2019 - thierry-allard - 1 min  - vu 88 fois

L’IMAGE Les enfants spiripontains lisent leurs droits

Hier, lors de la lecture des droits de l'enfant dans la cour de l'hôtel de ville de Pont (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce mercredi 16 octobre, à l’occasion de la journée internationale du refus de la misère, les enfants du Conseil municipal des jeunes se sont retrouvés devant l’arbre de la paix du parc de l’hôtel de ville de Pont-Saint-Esprit.

Accompagnés d’élus et de citoyens, ils ont lu symboliquement à tour de rôle douze articles de la Convention internationale des droits de l’enfant, dont on célèbre les trente ans cette année. Parmi ces droits, « Tout enfant a le droit d’avoir un nom », « Tout enfant a le droit d’être nourri, soigné et d’avoir un logement », « Tout enfant a le droit à l’éducation », ou encore « Tout enfant a le droit de jouer, de rêver, de rire. » Ça va toujours mieux en le disant.

Th.A

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio