Actualités
Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 17.01.2022 - boris-boutet - 2 min  - vu 284 fois

MONTPEZAT Une aire de compostage collectif dans les jardins partagés

L'inauguration s'est déroulée ce vendredi. (Photo CCPS)

Les composteurs collectifs de Montpezat. (Photo CCPS)

Une aire de compostage collectif communautaire a été installée à Montpezat dans les jardins partagés du village. Elle a été inaugurée vendredi dernier en présence du président de la communauté de communes, Pierre Martinez, et du maire, Jean-Michel Andriuzzi. 

La loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l’économie circulaire (AGEC) contraindra au 1er janvier 2023 les producteurs qui détiennent plus de 5 tonnes de bio déchets à mettre en place un tri à la source et une valorisation biologiqueCette disposition s'appliquera à tous, y compris aux collectivités territoriales, un an plus tard.

Afin de répondre à cette obligation légale, la communauté de communes du Pays de Sommières souhaite équiper certains secteurs de composteurs collectifs. Les secteurs concernés sont ceux où les usagers ne disposent pas d’un espace suffisant pour installer un composteur individuel. Les secteurs à forte production de déchets fermentescibles sont aussi concernés. C’est le cas des jardins partagés.

Les premiers composteurs collectifs sont donc installés aux jardins partagés de Montpezat. Deux autres dispositifs sont prévus rapidement à Souvignargues. Une communication en porte-à-porte et la distribution d’un bio seau individuel seront déployées dans le village. L’objectif est d’inciter et d’accompagner les usagers à l’utilisation de cet équipement.

Chaque équipement est composé de trois silos en bois d’un mètre cube. Un pour les dépôts, l’autre pour le broyat nécessaire à l’apport de matières sèches et le dernier pour la maturation. L’obtention de compost demande 9 à 18 mois. Le coût de chaque équipement composé des trois silos et d’un totem d’information est d’environ 850 €. La CCPS a pour objectif d’installer une dizaine de points supplémentaires au cours de l’année 2022 pour un budget d'environ 10 000 €. Il s’agit de pouvoir étudier les comportements et les résultats et ainsi déployer de manière plus massive les composteurs collectifs sur l’ensemble du territoire en 2023.

Boris Boutet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais