Publié il y a 1 an - Mise à jour le 30.01.2023 - Sacha Virga - 2 min  - vu 716 fois

NÎMES Chloé Demeulenaere et Yasmine Fontaine en visite sur un chantier d'insertion

Solid'Éco fait du neuf avec du vieux

- Sacha Virga

La secrétaire générale adjointe de la préfecture, Chloé Demeulenaere, et Yasmine Fontaine, déléguée de la préfète pour les quartiers est de Nîmes, se sont rendus à l'école de police ainsi qu'à l'atelier de Solid'Éco. L'objectif de cette matinée était de découvrir le chantier d'insertion en cours ainsi que les personnes qui y travaillent.

Accompagnés de Marylin Zonzon, directrice de Solid'Éco, et de Benoît, encadrant sur le chantier d'insertion, ces jeunes ont commencé par se présenter et évoquer leur parcours. Douze personnes de tous âges et toutes origines qui se sont dirigés dans cette voie pour différentes raisons. Tout d'abord pour le côté professionnalisant, mais aussi pour retrouver une sociabilisation, découvrir un autre métier ou encore travailler pour s'orienter vers une autre formation qu'ils ont plus ou moins défini.

"L'objectif est la réinsertion de ces jeunes. 400 000 euros sont investis par la préfecture chaque année pour cela", explique Chloé Demeulenaere. Marylin Zonzon conforte ces propos : "Beaucoup arrivent sans idées d'emploi. On essaye de les accompagner pour qu'ils en trouvent un." En plus de cela, des cours de FLE (français langue étrangère) et une aide administrative leur est aussi proposée.

Appartement d'entraînement de l'école de police de Nîmes
L'appartement d'entraînement de l'école de police de Nîmes sera bientôt entièrement rénové • Sacha Virga

Premier arrêt au niveau de la salle d'entraînement de l'école de police. À notre arrivée sur les lieux, des rouleaux de peinture étaient disposés au sol sur des bâches. Après avoir détapissé entièrement, enduit et poncé, ils en étaient au stade des coups de pinceau.

Un chantier qui a débuté il y a une quinzaine de jours et devrait se clôturer à la mi-février. Pour la deuxième partie, direction les locaux de Solid'Éco, situés dans le quartier des Jonquilles. Ici, on fait de l'upcycling, c'est-à-dire qu'on récupère des matériaux usés ou qui ne serviront plus pour leur donner une seconde vie.

Yasmine Fontaine, Marylin Zonzon et Chloé Demeulenaere
Yasmine Fontaine, Marylin Zonzon et Chloé Demeulenaere en pleine discussion • Sacha Virga

Maryline nous explique que plusieurs partenariats sont mis en place avec des entités comme le CHU ou Nîmes métropole pour récupérer des meubles ou des palettes avant que la magie n'opère (les meubles de particuliers sont bien sûr acceptés également, NDLR). 18 salariés dont cinq en transition professionnelle travaillent au quotidien. Les produits sont ensuite revendus à des prix accessibles pour que cela profite à tous.

Philippe Martin, encadrant technique depuis deux ans chez Solid'Éco, est ravi de travailler avec cette équipe qu'il décrit comme très à l'écoute. Chloé Demeulenaere leur a même proposé de venir la rencontrer à la préfecture. L'occasion de leur faire visiter les lieux et d'en apprendre plus sur le travail de ces agents de l'État. La matinée s'est terminée par des discussions autour d'un verre et d'un petit buffet.

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio