Actualités
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 29.03.2022 - pierre-havez - 1 min  - vu 2147 fois

NÎMES La police municipale cible les livreurs

Opération de contrôle de livreur de la police municipale de Nîmes, vendredi 25 mars 2022 (Crédit Pierre Havez)

Vaste opération de contrôle en direction des livreurs, dans l’Écusson de Nîmes, vendredi 25 mars dans la soirée.

Une quinzaine de policiers municipaux (motards, VTT, brigade canine et de secteur) se déploient sur plusieurs points de rassemblement et de passage des livreurs du centre-ville de Nîmes, vendredi soir : autour des Halles, avenue Général Perrier ou boulevard Victor Hugo. Circulation sur les trottoirs (35 euros d’amende), transport de passagers (35 euros), absence d’éclairage (11 euros), défaut d’assurance (jusqu’à 3 750 euros), véhicules débridés (jusqu’à 1 500 euros) : plusieurs dizaines de livreurs en scooters, à trottinette ou à vélo sont contrôlés par les policiers. Et 37 d'entre eux sont verbalisés pour non présentation carte grise, assurance non valide, feux défectueux, stationnement gênant ou en double file, usage d'un téléphone au volant, etc.

« Avec le développement de ces nouveaux usages, ces véhicules, souvent pressés, circulent de plus en plus sur les voies piétonnes, observe le directeur de la police municipale Olivier Turel. Pour éviter les accidents, il faut donc leur rappeler les règles du code de la route. Mais il faut aussi faire preuve de pédagogie car le défaut d’assurance, peut aussi avoir de graves conséquences pour eux-mêmes en cas d’accident. »

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais