Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 21.08.2016 - abdel-samari - 2 min  - vu 339 fois

NÎMES Le 503ème Régiment du Train sous l'état d'urgence

Depuis le déclenchement de l’opération Sentinelle en réponse aux premiers attentats de janvier 2015, le 503e régiment du Train (503e RT) déploie en permanence une à deux unités sur le territoire national afin de protéger les « points » sensibles. Opérant selon des modes d’action désormais bien rodées avec des soldats aguerris, il agit en complémentarité des forces de sécurité intérieure.

A la suite du maintien de l’état d’urgence, le 503e RT a prolongé sans préavis le déploiement de deux unités à Paris et en Bourgogne en service depuis le 06 juin, parallèlement à la projection d’une nouvelle unité à Paris. Déployé initialement à Mulhouse, le détachement actuellement en place à Mâcon doit prochainement rejoindre Dijon, achevant une traversée complète de la France en trois étapes. Plusieurs militaires ont dû reporter leurs permissions. Toutefois, les cas particuliers ont été pris en compte et ont fait l’objet d’une relève interne.

Pleinement conscient des contraintes générées pour les unités, le chef de corps, le colonel Thierry Crépin, et le commandant en second se sont rendus sur les sites de déploiement les 09 et 10 août 2016 afin témoigner aux militaires de leur sollicitude et du soutien de tout le régiment sur cette opération majeure.

Ainsi que l’a rappelé le colonel Crépin lors de sa visite de commandement : « dans le cadre de la défense de nos valeurs fondamentales de liberté, d'égalité et de fraternité, l'engagement volontariste des combattants du 503e RT est essentiel ; il s'inscrit directement dans la lutte déterminée contre le terrorisme sur le territoire national comme sur les théâtres d’opérations extérieures. »

La mission qui aura duré trois mois s’achèvera à la fin du mois d’août.

Enfin, afin de maintenir sa capacité opérationnelle, le 503e RT densifie ses campagnes de recrutement avec 5 incorporations de jeunes engagés cette année et recourt pleinement aux militaires de la réserve. 18 d’entre-eux participent ainsi à l’opération Sentinelle en cours, alors que 35 personnels sont en formation depuis le 16 août 2016.

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais