Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 17.05.2022 - yannick-pons - 1 min  - vu 257 fois

NÎMES Les Nigériens de Niamey formés à former en bijouterie et maroquinerie

Abdoulaye Harouna dit Tchinga, bijoutier et désormais formateur à Niamey (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Dans le cadre du programme de coopération internationale Archipelago, la chambre de métiers et de l’artisanat du Gard (CMA 30), forme des Nigériens afin qu’ils deviennent eux-mêmes formateurs dans les métiers de la bijouterie et de la maroquinerie, lors de leur retour à Niamey (Niger).

En partenariat avec la CMAR Pays de la Loire, le programme de coopération internationale Archipelago vise à développer les compétences des ressources locales en entrepreneuriat ainsi que l’enseignement de la formation technique et professionnelle en alternance, afin de favoriser l’employabilité locale.

Les artisans nigériens repartent avec un diplôme de formateur en poche (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Par des rencontres et des cours, le CMA 30 a fourni à ces artisans nigériens les outils nécessaires à transmettre efficacement leur savoir-faire. « C’est un enjeu européen de transmettre le savoir-faire qui est la richesse d’un pays. On leur donne des outils, des cours, des clés, afin qu'ils transmettent à des apprenants qui puissent vivre de leur travail et créer de la richesse dans leur pays", lance Xavier Perret, le président de la CMA 30.

Les entreprises Nîmoises comme la Sellière Maroquinière et la bijouterie Lachize ont accompagné les apprenants nigériens. Pour la suite du programme, des représentants de la CMA du Gard se rendent à Niamey afin d'accompagner les lauréats pour une mission de consolidation de huit jours, la semaine du 9 au 15 mai.

Yannick Pons

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais