Actualités
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 01.03.2022 - anthony-maurin - 2 min  - vu 493 fois

NÎMES Manifestation pour le 8 mars, une grève féministe

(Photo Archives Norman Jardin).

Nîmes, une manifestation autour des droits des femmes était déjà organisée le 8 mars 2021 (Photo Archives Norman Jardin).

Il est annoncé un cortège le 8 mars prochain au départ de la Maison Carrée vers la préfecture à partir de 16h30. Pourquoi ? Pour une manifestation-grève féministe, une déferlante pour l'égalité. Avec les associations et collectifs féministes, à l'appel des organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et CFTC du Gard.

La prise de conscience et les mobilisations féministes grandissent et font bouger les lignes partout dans le monde et Nîmes ne semble pas échapper à la règle. "Nous voulons être reconnues dans nos métiers, bien payées, à égalité avec les hommes au travail", peut-on lire sur le tract qui annonce la manifestation.

Avec la crise sanitaire, les femmes étaient elles aussi en première ligne dans des métiers ressentis comme essentiels. "Nous sommes touchées de plein fouet par la précarité, les bas salaires et l'effet du temps partiel subi. Notre travail est considéré comme invisible alors faisons converger ces luttes le 8 mars pour imposer des revalorisations salariales, des emplois stables, durables, des perspectives de carrière..."

Les femmes veulent être libres de leurs choix. Entre les "mee too" et les "balance...", les femmes agissent, leur destin évolue. Femmes immigrées à régulariser, femmes handicapées à aider toujours plus, il reste encore du chemin à parcourir. Surtout dans la lutte contre les stéréotypes. "Nous voulons avoir du temps pour nous, nous en avons assez d'assurer toutes les tâches à la maison, parce que c'est l'égalité et que nous le valons bien !" Vous l'avez compris, exit les courses et le ménages, les femmes veulent vivre.

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars, elles feront la grève féministe partout dans le monde pour affirmer leur solidarité avec les femmes du monde entier. Elles veulent aussi exiger des moyens pour lutter contre les violences, l'égalité salariale et professionnelle, revendiquer la revalorisation des métiers féminisés, obtenir le rattrapage des pensions, exiger un investissement financier et un recrutement massif dans les services publics, développer une éducation féministe et égalitaire, exiger l'allongement des délais pour l'IVG...

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais