Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 09.09.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 4560 fois

NÎMES OLYMPIQUE Les supporters veulent prendre le pouvoir

association sauvons nîmes olympique

Les supporters présents ont été les premiers à adhérer à la nouvelle association

- Photo Corentin Corger

Le collectif « Sauvons Nîmes Olympique » devient une association et compte l’ancien joueur Alain Espeisse et le commerçant Corentin Carpentier pour présidents. L’association met en place une levée de fonds pour préparer un éventuel départ de Rani Assaf. Encore faut-il que l’actionnaire majoritaire veuille partir...

C’est dans son siège, le bar Victor-Hugo, que le collectif a tenu son assemblée générale en présence d’une cinquantaine d’amoureux du Nîmes Olympique et trois anciens joueurs du club : Gilles Morisseau, Aziz El Ouali et Didier Place. Après une manifestation devant la mairie et une pétition qui a rassemblé plus de 5 000 signataires, le but de cette réunion était d’annoncer la formation d’une association dont l’objet est « la sauvegarde et la promotion des intérêts de l’ensemble des supporters du Nîmes Olympique et de ce fait du club lui-même. Fédérer les différentes composantes et veiller à la pérennité de l’institution. »

À main levée, les membres du bureau ont été désignés. Deux présidents ont été nommés : l’ancien joueur du NO (1983-1993) Alain Espeisse et Corentin Carpentier, gérant des Enfants Denim et membre de l’association Nîmes Olympique. Le vice-président est Dimitri Pialat, le président des Gladiators Nîmes 1991, le groupe de supporters ultra. Réclamant un véritable projet sportif pour Nîmes Olympique, ce mouvement n’a qu’une obsession désormais : voir partir Rani Assaf.

"Il y a des leviers pour le faire partir"

Mais le principal intéressé veut rester et ne semble pas vendeur malgré la mobilisation de la ville de Nîmes qui lui a proposé plusieurs repreneurs. « On pense qu’il y a des leviers pour le faire partir. C’est le boulot de la collectivité. Il faut que l’on soit sur une autre posture pour proposer pour le futur une implication plus forte des supporters afin d'éviter de se retrouver dans la situation dans laquelle on est aujourd’hui », commente Corentin Carpentier.

sauvons nîmes olympique association
Corentin Carpentier, Dimitri Pialat, Alain Espeisse et Patrick Fustier  • Photo Corentin Corger

Alors sur le modèle qui existe depuis longtemps en Espagne et qui actuellement fait des émules en France, l’association veut mettre en place un projet de socios. C’est-à-dire lancer une levée de fonds où chaque supporter donne en fonction de ses moyens. L’argent est bloqué sur un compte et servira pour pouvoir accompagner un futur repreneur et avoir désormais son mot à dire. Car en foot comme ailleurs pour commander, il faut payer. « On aura un rôle à jouer en cas d'arrivée d’un potentiel repreneur », motive Corentin Carpentier.

"Être au centre des négociations sur une éventuelle reprise"

Ce dernier prend l’exemple de Bastia, Guingamp mais surtout Sochaux où les supporters, anticipant une possible défection d’investisseurs chinois, ont réussi à collecter 800 000 euros. Bien leur en a pris car les investisseurs sont partis et ils ont pu contribuer au sauvetage du club. « Le fan redevient le centre d’un projet sportif économique et humain », complète Dimitri Pialat. Une association qui veut avancer et être prête au cas où un nouveau repreneur arriverait. Elle compte évidemment sur la ville de Nîmes pour pousser l’ancien directeur technique de Free à quitter la cité des Antonins. Une nouvelle rencontre avec les élus nîmois est prévue dans deux semaines.

« On veut participer au renouveau du club. Être prêt à s’investir et être au centre des négociations sur une éventuelle reprise. Et participer ensuite à la vie du club », font savoir les membres du bureau qui aimeraient avoir une place au conseil d’administration de la SASP. Alors que tous les détails techniques vont être déposés en préfecture, l’association a prévu d’envoyer tous les mois une newsletter et d’organiser des réunions chaque trimestre. Bureau et récents adhérents espèrent mobiliser le maximum de supporters. Ce matin, dans une petite salle d’un bar, une nouvelle page du NO s’est peut-être écrite mais ça seul l’avenir le dira.

Infos pratiques

Adhésion : 5 euros. Pour contacter, adhérer à l'association et faire un don rendez-vous sur le lien suivant : Helloasso.com. Cliquer ICI

La composition du bureau

Présidents : Corentin Carpentier et Alain Espeisse. Vice-président : Dimitri Pialat. Secrétaire : Patrick Fustier. Secrétaire adjoint : François Michel. Trésoriers : Éric Panicucci et Michel Maderou. Responsable de la communication : Modrek Belbachir.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio