Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 28.09.2022 - sacha-virga - 2 min  - vu 237 fois

NÎMES Rassemblement pour la défense du droit à l'avortement

Manifestation pour le droit à l'avortement à Nîmes (photo : Sacha Virga)

Manifestation pour le droit à l'avortement à Nîmes (photo : Sacha Virga)

Une centaine de personne a manifesté en fin d'après-midi pour la défense du droit à l'avortement, devant le Carré d'art de Nîmes, un rassemblement comprenant l'association Femmes Solidaires et divers partis de Gauche.

Ce 28 septembre marque la Journée internationale pour la défense du droit à l'avortement. À cette occasion, une centaine de personnes s'est réunie à partir de 18h devant le Carré d'art à Nîmes. Avec en tête l'association Femmes Solidaires, divers mouvements et partis de Gauche ont aussi pris part à la manifestation, à savoir le Parti Communiste, le Parti Socialiste, la France Insoumise ou encore Génération.s. "On demande des moyens supplémentaires. Le droit à l'avortement commence à être remis en cause en Europe, notamment en Italie avec la victoire de Giorgia Meloni du parti Fratelli d'Italia, aux élections législatives. Il faut se battre pour garder ce droit", nous explique Jo Menut, élue d'opposition à la Ville de la liste Nîmes Citoyenne à Gauche.

Françoise Armand, membre du bureau de Femmes Solidaires nous dévoile un chiffre qui l'inquiète, 90% des médecins d'Italie du Sud refuserait de pratiquer l'avortement, soit par manque de moyen, soit par conviction. En France, 130 centres d'IVG ont fermé ces quinze dernières années. Les revendications sont les suivantes : accroître les moyens humains et matériels pour rendre l'avortement accessible à tous, intégrer une véritable formation au sein des études médicales, faire de l'information et de l'éducation à la sexualité et veiller à l'harmonisation des délais légaux entre tous les états européens.

Nicolas Cadène, ancien candidat Nupes sur la sixième circonscription du Gard explique qu'il faut "réaffirmer le droit à l'avortement car il y a de plus en plus de pensées réactionnaires". Le 24 juin dernier, la Cour suprême américaine abroge la loi accordant le droit à toutes les Américaines d'avorter sur le territoire, dix états l'ont interdit depuis. En Pologne, l'avortement est interdit et à Malte, il est passible d'une peine de prison.

Sacha Virga

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais