Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 11.05.2022 - corentin-corger - 1 min  - vu 317 fois

NÎMES Une collecte devant les arènes pour les bébés ukrainiens

Hubert Ratel (Photo Corentin Corger)

Toute la journée jusqu'à 18h, Hubert Ratel, gérant du bar La grande bourse et du restaurant Chez Hubert, organise une collecte de produits d'hygiène destinés aux enfants ukrainiens de moins de trois ans. Le camion partira demain pour la frontière polonaise. 

"C'est parti de mon dentiste, le Docteur Hijazi, qui cherchait un camion", explique Hubert Ratel. Ce mercredi, jusqu'à 18 heures, ce restaurateur nîmois organise une grande collecte destinée aux bébés ukrainiens. "On cible surtout les nourrissons de zéro à six mois. On a besoin de lait, biberons, couches, lingettes, produits d'hygiène...", détaille le Nîmois devant le Citroën Jumper, qui a commencé à se remplir, garé face aux arènes entre son bar de La grande bourse et son restaurant Chez Hubert.

Pour donner, il suffit de se rendre au camion où deux Ukrainiens sont présents pour récupérer les produits et les ranger. Depuis deux mois, ce chef d'entreprise a embauché deux jeunes femmes ukrainiennes qui ont fui la guerre. "Du jour au lendemain, on peut se retrouver avec plus rien. Il faut être humaniste et avoir du cœur. J’aimerais que les gens réagissent comme ça si je me trouvais dans cette situation", explique celui qui conduira lui-même ce véhicule chargé de dons avec un départ demain dès 5h30, direction la frontière polonaise dans un camp de réfugiés avec deux accompagnateurs à bord.

Corentin Corger

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais