Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 14.04.2024 - AS - 1 min  - vu 663 fois

OCCITANIE Absence de CRS sur les plages : la Région demande à l'État de s'engager auprès des communes concernées

Poste de secours CRS à Stella-Plage
Photo MaxPPP

À l'approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024...

À l'approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, Didier Codorniou et Muriel Abadie, représentant Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, ont adressé vendredi 5 avril un courrier au ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, pour l'alerter sur l'absence de CRS sur les plages d'Occitanie cet été.

Ils demandent à l'État de maintenir à minima les effectifs habituels de 297 CRS sur le littoral méditerranéen pour la saison 2025 et une participation à la prise en charge des coûts liés au recrutement et à la formation de nouveaux surveillants pour cet été. 

« Aux côtés de mes deux vice-présidents en charge du tourisme et de la Méditerranée, j’ai souhaité porter les préoccupations de nombreux maires de notre littoral qui craignent, à juste titre, de voir les effectifs de surveillants de plage diminuer lors de la saison prochaine. Nous avons déjà connu une situation similaire en 2017, au lendemain de l’Euro de football, avec une perte de plus de 200 postes de CRS sauveteurs sur l’ensemble de nos côtes. Cela ne peut et ne doit pas se reproduire. J’y serai particulièrement attentive. De la même manière je demande au ministre de l’intérieur de prendre en compte les demandes des maires concernant la compensation financière du recrutement et de la formation de nouveaux sauveteurs destinés à pallier l’absence de CRS. Ces communes font le choix, à leurs frais, de maintenir un niveau de surveillance optimal pour la sécurité de nos habitants et de celle des touristes présents en nombre sur la période estivale. Il en va de la responsabilité de l’État d’être présent à leurs côtés », a déclaré Carole Delga.  

AS

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio