Actualités
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 09.08.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 1499 fois

PORTES La Fête médiévale des savoir-faire refait surface

Le Château de Portes accueille la Fête médiévale des savoir-faire. (Photo Stéphanie Marin)

Après deux ans de renoncement en raison du contexte sanitaire, l'association "Renaissance du château de Portes" (RCP) renoue avec sa traditionnelle Fête médiévale des savoir-faire. L'évènement aura lieu ce samedi 13 et ce dimanche 14 août.

C'est avec l'intention de "reprendre le projet initial" en l'agrémentant pour le "faire grandir" que l'association Renaissance du château de Portes relance la Fête médiévale des savoir-faire, interrompue pendant deux ans. Celle-ci aura lieu ce week-end, samedi 13 et dimanche 14 août, et a de quoi attirer son lot de festoyeurs tant le programme est dense.

Tout commence dès 10h avec l'ouverture des échoppes et du château. Dans la cour de ce dernier, le marché médiéval s'établira, tandis que les artisans exprimeront leurs savoir-faire en matière de forge, poterie, vitraux, tissage, etc. Les Sans terre de Régordane érigeront leur campement militaire d'époque au pied du château et combattront à l'épée, tandis que certains se laisseront tenter par une visite contée de l'édifice.

5 000 visiteurs espérés

L'après-midi, les cavaliers du Pont-du-Gard offriront un spectacle équestre de haut vol à l'occasion du tournoi du seigneur d'Anduze. "Pour offrir davantage de spectacle, il était important que nous ramenions de vrais cavaliers sur place", justifie Nicolas Taisne, secrétaire de l'association organisatrice. Et d'ajouter : "On a aussi modifié notre offre de restauration, passant du saucisse-frites à la vraie rôtisserie avec la 'beste à la broche'."

Les deux journées s'achèveront par un spectacle pyrotechnique lorsque les Iris de Bel joueront avec le feu à la tombée de la nuit, juste avant le bal des Pies. La nouvelle compagnie Caval'Ben, basée à Saint-Christol-lez-Alès, n'est pas encore inscrite au programme. "Ce n'est pas bouclé, mais on espère la faire venir", indique Nicolas Taisne.

"Histoire d'immerger un peu plus le public", les bénévoles (une trentaine) de l'association seront entièrement costumés pendant toute la durée de la manifestation. Les visiteurs, 3 500 sur deux jours habituellement, et que Nicolas Taisne espère encore plus nombreux cette année (objectif fixé à 5 000 personnes), sont invités à se déguiser aussi.

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais