Publié il y a 1 an - Mise à jour le 24.08.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 1338 fois

SAINT-GILLES Après la feria, la fête votive !

(Photo Archives Claude Jourdan).

Les taureaux et les chevaux camarguais reprennent l'attention du public de festaïres (Photo ville de Saint-Gilles).

Après une mémorable 26e feria de la pêche et de l’abricot le week-end dernier, les Saint-Gillois continuent leur marathon festif annuel avec la fête de la Saint-Gilles qui aura lieu ce jeudi 25 jusqu’au dimanche 28 août.

Le programme, dédié aux traditions taurines et à la jeunesse, promet des temps forts incontournables comme le festival de gaze précédé d’une exceptionnelle gaze de juments, une impressionnante course de tau et une abrivado de 84 taureaux (un de plus que l’an dernier), le feu d’artifice décalé du 14 juillet, sans oublier le traditionnel accueil des pèlerins de la saint Gilles. Suivez le guide !

"Nous avons passé une formidable feria de la pêche et de l’abricot, que ce soit dans nos arènes comme au village de la feria", se réjouit ce lundi Benjamin Guidi, adjoint au maire délégué aux Festivités. Mais pas le temps de se reposer sur ses lauriers car il est déjà temps de se préparer pour la fête de la Saint-Gilles : la programmation est chargée mais les Saint-Gillois ne manquent pas d’énergie !

Ce jeudi 25 août, place à la journée des enfants avec le spectacle "À la découverte du taureau et du cheval Camargue" (16h, aux arènes Emile Bilhau – entrée gratuite) sans oublier une sortie à la manade du Rousty avec déjeuner offert, balade découverte, initiation (sur inscription préalable – réservations fermées à cette date), des ateliers pédagogiques de la course camarguaise et animations avec l’arène gonflable de la FFCC (15h), la parade d’ouverture de la jeunesse saint-gilloise avec remise des clés de la ville aux jeunes par le maire (18h30 - place Gambetta), une abrivado-bandido de 10 taureaux (19h – rue Gambetta), une encierro (21 h – place de la Chicanette), un feu d’artifice (22h – parking Rivet) et les DJs Capi & Greg Herma pour leur "grande parade".

Dans la foulée le vendredi 26 août, c'est la journée "abrivado et course de tau" qui aura lieu. Cette année, Saint-Gilles a fait un réel effort pour renforcer l’attractivité de ses courses camarguaises avec, notamment, une course de tau (une première ? En tout cas la arènes n'en ont plus vu depuis des lustres) programmée à 16h30 dans les arènes Émile Bilhau. C’est aussi ce jour là que Saint-Gilles va faire monter le compteur du nombre de taureaux présentés en abrivado : cette année, ce seront 84 bious qui traverseront la ville, soit un de plus que l’an dernier et un de moins que l’an prochain ! Une façon de rendre hommage au célèbre manadier saint-gillois, qui aurait eu 84 ans cette année. À noter aussi le déjeuner offert au camping la Chicanette (9h), l’encierro (11h – place de la Chicanette) et bien entendu l’abrivado de nuit (21h30 – rue Gambetta).

Le samedi 27 août, la journée à l’ancienne va trouver à coup sûr son public de rêveurs. En rouge et blanc avec la première journée du trophée de la Biche d’argent, à pied, à cheval ou en vélo, en chemise blanche et foulard rouge, le public pourra participer au déjeuner aux près (9h - aux près de Barjac), à l’abrivado des près et abrivado en ville (12h – rue Gambetta) ou encore au fameux ventriglisse géant (place Gambetta). Après la course, la journée se fera plus solennelle pour la traditionnelle arrivée des pèlerins de la saint Gilles (17h - accueil au pont bâche), la messe dans l’abbatiale (18h), la carreto ramado en l’honneur de Saint-Gilles (en ville depuis le parking des arènes) et l’abrivado-bandido de nuit (21h30 – rue Gambetta).

Enfin, le dimanche 28 août, c'est au tour de la journée de la gaze avec une exceptionnelle gaze de juments (10h30) qui ouvrira le festival de gaze avec cinq manades sur le canal. La deuxième journée du trophée de la Biche d’argent se déroulera ce jour-là (16h30 – arènes Émile Bilhau), avant le festival d’abrivado (19h30 – rue Gambetta) et le dernier toro-piscine de la saison 2022 (22h – arènes Émile Bilhau).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio