Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 19.06.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 1048 fois

SAINT-SIFFRET À 26 ans, Hugo Mercier ouvre son premier restaurant

Hugo Mercier avec son père, Wladimir.

- photo Marie Meunier

"Le Pt'it Mercier" a ouvert le 23 mai dernier, le long de la route départementale 982, en bas du village de Saint-Siffret. À la tête de l'établissement, se trouve un jeune chef, passé par les cuisines de belles maisons étoilées.

Ce jeune chef, c'est Hugo Mercier, tout juste 26 ans, originaire de la région d'Uzès. Ce restaurant est sa première affaire : "Je n'avais pas prévu d'acheter. J'avais déjà mangé plusieurs fois ici avant, je voyais le potentiel", témoigne-t-il. Alors quand il a su que l'établissement était à vendre, il a finalement décidé d'acheter en décembre 2023. Avec l'aide de son papa, Wladimir, il a complètement métamorphosé les lieux durant cinq mois de travaux. Les cuisines, la terrasse... Tout a été refait. 

Les élus du Pays d'Uzès ont visité les cuisines, lors de l'inauguration du restaurant ce lundi 17 juin. • photo Marie Meunier

Les premiers retours sont positifs. Hugo Mercier a voulu créer "un bon bistrot, avec des prix abordables. Le ticket moyen est à 40€." Il prône une cuisine "sans chichi" axée sur le local et le fait maison. Même les glaces et les jus le sont. La "qualité" reste la priorité de ce jeune chef qui veut faire "attention à sa clientèle" avec des apéritifs, des mignardises... Il peut accueillir entre 30 et 40 couverts par service, dans une salle décorée afin que l'on se sente "comme à la maison". Il propose une vingtaine de références dans sa cave, mais l'offre sera amenée à s'étayer les prochains mois.

Un jeune chef passé par la Maison d'Uzès et l'hôtel du Castellet

Avant d'évoluer sous sa propre toque, Hugo Mercier a fait ses armes dans des maisons prestigieuses. Il a suivi son alternance dans les cuisines de La Maison d'Uzès, une étoile au Michelin. Une fois son diplôme en poche, il est passé sous-chef. Après cinq années là-bas, il est entré comme chef de partie à l'hôtel du Castellet au côté du chef triplement étoilé Christophe Bacquié. 

Tout ce savoir-faire se retrouvera dans les assiettes de cette nouvelle adresse uzégeoise, baptisée "Le Pt'it Mercier". Du surnom que les Uzétiens donnaient à Hugo, petit : "Mon grand-père à l'époque tenait la fanfare d'Uzès. Ma grand-mère était majorette. Quand les gens me reconnaissaient comme leur petit-fils, ils disaient tous "ah mais c'est le pt'it Mercier". Ça m'est resté en tête", raconte-t-il. Le restaurant est ouvert midi et soir, sauf les mardis et mercredis. Les dimanches midi estivaux est proposé un barbecue avec animation musicale. 

"Le Pt'it Mercier", route de Bagnols-sur-Cèze, à Saint-Siffret. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio