Actualités
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 16.05.2022 - anthony-maurin - 2 min  - vu 793 fois

SOMMIÈRES Une course contre la faim avec 900 élèves

Action contre la faim a préparé sa course à Sommières depuis le début de l'année (Photo Facebook ACF30)

Action contre la faim a l'habitude d'organiser des courses, ici à Nîmes. Photo archive DR/S.Ma

C’est une grande première dans le Gard. L’ensemble des élèves du collège Gaston Doumergue de Sommières, soit environ 900 élèves, vont courir le 20 mai contre la faim.

Fondée en France en 1979, Action contre la faim est une organisation non gouvernementale, apolitique, non confessionnelle, sans but lucratif, dont la mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition. "Notre organisation mène une réponse coordonnée dans près de 50 pays. Notre priorité est d’agir concrètement sur le terrain et témoigner sur le sort des populations. En France, les opérations d’Action contre la faim sont orientées sur la sensibilisation et la mobilisation", explique la structure.

Après avoir été sensibilisés durant toute une semaine en avril par les bénévoles d’Action contre la faim, les collégiens ont découvert le sens de cette course et les deux pays qui se verront verser l’intégralité des dons qu’ils auront récoltés. Cette année, la Côte d’Ivoire et Madagascar, frappés par la famine et le dérèglement climatique, sont les deux pays choisis par l’ONG.

Pour les aider au mieux, les élèves des classes de 6e et de 5e courront le matin de 9h à 12h. Après une pause bien méritée, le relais sera assuré l’après midi jusqu’à 16h30 par les jeunes des classes de 4e et 3e qui vont courir autour du collège sur un parcours d’environ 500 mètres.

La course sera parrainée par le champion paralympique Jérôme Guézénec. Sommiérois, pongiste handisport, président et entraîneur du CTT Sommières. Il fut également champion d’Europe et vice champion du monde. Il sera présent toute la matinée. La dernière course contre la faim avait permis de récolter 33 000 euros dans le Gard et 1,6 million d’euros sur le plan national.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais