Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 24.05.2024 - Marie Meunier - 3 min  - vu 237 fois

TAVEL La Maison des vins rénovée et agrandie et une appellation tournée vers l'avenir

La Maison des vins de Tavel, maintenant rénovée, a été inaugurée le 23 mai.

- photo Marie Meunier

Ce jeudi, la Maison des vins de Tavel a été inaugurée. Le bâtiment a profité d'importants travaux de rénovation et d'une extension. Le chantier était attendu depuis de nombreuses années par les vignerons et viticulteurs de l'appellation.

"Ce sont des travaux importants pour la commune et le cru de Tavel. Ils étaient plus que nécessaires vu la vétusté du bâtiment", pointe le maire, Claude Philip. Le bâtiment en question abrite depuis de nombreuses années le syndicat de l'appellation Tavel, reconnu en ODG (organisme de défense et de gestion). "Il fallait des locaux dignes de l'image du cru de Tavel", confirme Sandra Gay-Moulines, la directrice de l'ODG. Pour mener à bien ce chantier, une solution a été trouvée : la municipalité (détentrice de ce bien communal) a avancé le coût de rénovation du bâtiment, et le syndicat remboursera un peu chaque mois. L'opération de rénovation et l'extension ont coûté 290 000 €. Un ancien logement de fonction qui était utilisé par les instituteurs avant a été utilisé pour agrandir la Maison des vins. 

"C'était important d'avoir un lieu ouvert à la profession, à disposition de l'ensemble des vignerons", insiste la directrice. L'ancien bâtiment datant des années 60-70 a laissé place à un nouvel écrin pleinement fonctionnel, doté de bureaux réaménagés, d'une salle de dégustation où accueillir les groupes et les journalistes, d'un espace pour les réunions... La terrasse a elle aussi profité d'une extension, "avec une liaison dedans-dehors intéressante", souligne l'architecte, Jacques Deloire qui a travaillé sur le projet avec sa consœur, Amandine Chiodetti. 

Garder l'authenticité tout en s'adaptant

Les travaux ont pris un peu de retard, s'étirant sur 1,5-2 ans en raison d'un aléa durant le chantier. Les équipes du syndicat ont pu réintégrer les lieux en juin 2023. Cette inauguration quasiment un an après vient ouvrir un nouveau chapitre pour l'appellation qui a aussi vu arriver en début d'année deux nouveaux co-présidents : Julien Courdesse et Sébastien Jouffret. Tous deux et la directrice veulent insuffler un regain de dynamisme et entamer une réflexion sur le devenir du cru.

"Sans dénaturer le vin de Tavel, qui doit rester complexe avec beaucoup d'arômes et des couleurs profondes, on doit s'adapter aux attentes actuelles des consommateurs, aux nouvelles tendances", livre Sandra Gay-Moulines. Nouvelles attentes qui passent par le goût dans le verre mais aussi par l'aspect environnemental en formant notamment les viticulteurs à planter des arbres dans les vignes.

Le syndicat de l'appellation Tavel s'est entouré d'un cabinet de conseil qui va l'accompagner dans la démarche et la mise en œuvre du projet. Il va étudier le positionnement "pour prendre la bonne décision". Pour rappel, l'appellation recense 34 caves particulières et 5 caves coopératives (dont la cave de Tavel et Lirac qui représente à elle-seule 50% de la production). En moyenne, la production est autour de 30 000 hectolitres par an. 

Une association internationale des rosés de terroir

De plus en plus, le syndicat essaie de communiquer plutôt sur le cru que sur la couleur. "On a un rosé, oui, mais gastronomique. Ce n'est pas facile de s'éloigner de l'image du rosé, siroté au bord de la piscine. On veut montrer au consommateur qu'il y a d'autres types de rosés", poursuit la directrice de l'ODG. D'ailleurs, le syndicat a initié la création il y a cinq ans de l'association internationale des rosés de terroir, qui réunit une cinquantaine de cuvées, dont quelques-unes en Italie, Espagne ou Grèce. 

Affirmer son identité tout en essayant de correspondre aux envies des consommateurs, c'est tout l'équilibre à trouver pour l'appellation. C'est d'autant plus crucial alors qu'en ce moment, la filière vin souffre en général, avec une chute flagrante de la consommation. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio