Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 22.06.2020 - stephanie-marin - 2 min  - vu 408 fois

TERRE D'ARGENCE Quatre communes sur cinq ont rouvert leurs écoles

L'école Garrigues Planes à Beaucaire restera fermée jusqu'à la rentrée de septembre. (Photo : Stéphanie Marin / ObjectifGard)

Du fait de "l'évolution du niveau de circulation actuelle du coronavirus et des données scientifiques rassurantes concernant l’impact et la transmission du virus chez les enfants de moins de 15 ans", le Gouvernement a décidé la réouverture totale des crèches, des écoles et des collèges accompagnée d'un assouplissement des règles sanitaires. Une directive suivie par quatre des cinq communes du territoire de la Terre d'Argence.

À Bellegarde, le maire - et président de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence -, qui au début au mois de mai s'opposait à une réouverture de ses écoles avant la rentrée de septembre, a finalement fait marche arrière. Depuis le début du mois de juin, la maternelle Philippe-Lamour, l'école élémentaire Batisto-Bonnet et les écoles primaires Henri-Serment et Jeanne-d'Arc accueillent les élèves par groupe de 15.

"À la fin du mois de mai, nous avons fait un point sur la situation. Nous avons estimé que les conditions étaient réunies pour permettre le retour à l'école des élèves, progressif depuis le 6 juin, total depuis ce lundi", explique Juan Martinez. La réouverture des écoles s'accompagne de la mise en place d'un protocole sanitaire, une version plus allégée a été communiquée par le Gouvernement.

Ce lundi 22 juin, l'école Batisto-Bonnet à Bellegarde a ouvert ses portes à tous les élèves. (Photo d'illustration : Ville de Bellegarde)

Vallabrègues : la suspicion infirmé par les tests

Même scénario à Vallabrègues, toutefois ponctué d'une péripétie la semaine dernière : une suspicion de covid-19 chez une auxiliaire de vie scolaire. Si cette personne présentait des symptômes du virus, son test s'est révélé négatif. Les 140 élèves de la commune ont donc pu retrouver le chemin de l'école ce lundi 22 juin.

Du côté de Fourques comme à Jonquières-Saint-Vincent, les écoles n'ont jamais fermé leurs portes. Dans la commune de Gilles Dumas, l'école élémentaire a accueilli dès ce matin, 80% de ses effectifs en primaire, soit une centaine d'élèves et 50% de ses élèves en maternelle. "Cette réouverture est normale, elle était attendue. L'école de Fourques n'a jamais fermé ses portes. Pendant le confinement, nous avons accueilli une soixantaine d'élèves deux jours par semaine ainsi qu'une dizaine d'enfants de personnels hospitaliers quatre jours par semaine", précise le premier édile de la commune.

 Principe de précaution à Beaucaire

Les écoles de Beaucaire, la dernière commune de la CCBTA a être citée dans cet article, mais la première en nombre d'habitants, resteront quant à elles fermées jusqu'au mois de septembre. Une décision prise par Julien Sanchez, compte tenu "du fait que Beaucaire, et plusieurs villes des Bouches-du-Rhône où séjournent de nombreux travailleurs détachés de l’agriculture, est un foyer d'infection."

Il y a une dizaine de jours, 824 personnes se sont présentées au centre de dépistage installé à la halle des sports de Beaucaire. Près de 10% d'entre elles ont été testées positives au coronavirus. "Le principe de précaution s’applique vu l’état sanitaire et il y a donc des circonstances locales particulières nécessitant de laisser les écoles fermées pour assurer la sécurité des enfants et des Beaucairois", conclut le maire. Rappelons également que depuis le vendredi 5 juin, trois élèves de l'école privée d'Alzon Saint-Félix à Beaucaire ont été touchés par le coronavirus (cliquez ici pour relire l'article).

Stéphanie Marin

Stéphanie Marin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais