Publié il y a 9 ans - Mise à jour le 22.10.2014 - baptiste-manzinali - 1 min  - vu 207 fois

TRAIT POUR TRAIT Conrad les pieds dans les filets

Trait pour trait, Dessin Lasserpe.

Trait pour trait, dessin Lasserpe.

La mise en examen du coactionnaire du club, Serge Kasparian, fait naitre des craintes légitimes au sein du club.

Dure semaine pour la nouvelle présidence du Nîmes Olympique. D'abord le licenciement pour des raisons économiques d'une secrétaire du club dont le salaire s'élevait à 1000 euros par mois - sachant qu'il y a un an, l'ancien président Gazeau estimait le salaire moyen du Nîmes Olympique à 8000 euros. Puis nos confrères du Monde annonçaient la mise en examen de Serge Kasparian, coactionnaire du club gardois par le biais de sa société Le Cercle Cadet. En cause, des chefs d'extorsion en bande organisée, abus de confiance, blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs. Difficile pour le club d'encaisser les fonds prévus, du moins le temps de l'enquête.

A plusieurs reprises, la rédaction a tenté de contacter le président du club M. Conrad pour connaitre son point de vue par rapport à l'affaire. Silence radio. Et pendant que Kasparian est en cage.....Nîmes s'en va gagner à l'extérieur....

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio