Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.04.2023 - CC - 2 min  - vu 715 fois

VIDOURLE Inondations : 24 millions d'euros pour protéger Aimargues et Gallargues

Le tracé des digues a été validé 

- Photo EPTB Vidourle

Le comité de pilotage final correspondant à la validation des tracés des digues de second rang prévues pour assurer la protection des communes de Gallargues-le-Montueux et Aimargues a eu lieu au siège de la Communauté de communes Rhony Vistre Vidourle.

Le président de l’EPTB (Établissement public de coopération intercommunale) Vidourle, Pierre Martinez, a accueilli les participants et présenté le contexte de cette réunion qui finalise un travail d’échanges et de concertations sur plusieurs années. Les communes d’Aimargues et Gallargues-le-Montueux ont été gravement touchées par les inondations de septembre 2002, de nombreux habitations, siège d’exploitation ou activités économiques ont été inondées. L’objectif est d’éviter par la création de ces digues de protection de tels dommages pour des crues similaires.

L’EPTB Vidourle a engagé dans le cadre du Papi 2 (Programme d'action de prévention des inondations), les travaux de confortement et de sécurisation des digues de premier rang sur ces deux communes, pour un montant global de 18,5 millions d’Euros TTC. L'EPTB travaille maintenant à la mise en sécurité définitive des zones urbanisées et du site économique autour de Royal Canin. Cette étude d’un montant global de 118 125 € HT a été confiée au bureau d’étude EGIS. La collectivité a engagé la consultation des bureaux d’études pour les aspects réglementaires (DIG, DUP, autorisation environnementales).

Ces deux projets de digues de second rang sont inscrits dans le futur PAPI 3 (2024/2029) pour un montant total d’environ 24 millions d’euros répartis ainsi : 8 millions d'euros pour Gallargues-le-Montueux et 16 millions d’euros pour Aimargues. Les élus du territoire se sont réjouis de trouver un accord pour la définition des tracés de ces projets. Les études naturalistes sont en cours et des habitats écologiques remarquables ont été identifiés et seront pris en compte dans le cadre des définitions techniques à venir.

Les représentants de Royal Canin ont insisté sur le respect des calendriers afin de pouvoir disposer dans un futur proche d’une protection totale des activités économiques et des emplois sur la zone d’activités au nord d’Aimargues. L’enquête publique pour ces deux projets devrait avoir lieu au premier semestre 2024. À partir des études parcellaires qui devraient se terminer au dernier semestre 2023, les acquisitions amiables des terrains pourront être engagées dans un premier temps puis par expropriation grâce à la déclaration d’utilité publique des projets. L’EPTB va faire son maximum pour respecter les délais et engager à l’horizon 2025/2026 ces travaux, indispensables pour une protection définitive des biens et des personnes installés sur ce territoire exposée au risque inondation. 

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio