Actualités
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 09.06.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 154 fois

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON À l'école Thomas-David, une cour rénovée, plus naturelle et plus vertueuse

La cour rénovée de l'école Thomas-David a été inaugurée la semaine dernière. (DR)

C'est en 1977 qu'a été créée la cour de l'école Thomas-David à Villeneuve-lez-Avignon. Depuis, elle était restée dans son jus. Malgré quelques améliorations au fil des années, la physionomie du site était la même qu'à l'origine. 

On ne peut plus en dire autant désormais. La cour de récréation a été rénovée et désimperméabilisée. À la demande des enseignants, coordinatrices et des parents d'élèves, tout un projet a été élaboré. L'idée, c'est de choisir un revêtement qui réduise la chaleur et laisse l'eau de pluie s'infiltrer jusqu'aux nappes. D'autant qu'on observe de plus en plus une diminution de la recharge des eaux souterraines par le biais des précipitations. Au préalable, une étude de perméabilité des sols a conclu que les aménagements de désimperméabilisation de la cour de l’école "étaient suffisants pour stocker et infiltrer les eaux d’une pluie quinquennale", indique-t-on au département du Gard. Un béton drainant poreux a donc été coulé sur 705 m2, favorisant cette bonne perméabilité du sol.

Ces travaux ont également permis d'augmenter les zones d'ombre (avec des arbres et une tonnelle), de mettre à disposition des jeux divers adaptés pour les enfants, de créer un véritable espace de détente, et surtout de faire évoluer les élèves dans un cadre plus naturel et plus sain. Il a alors été créé un système d’arrosage sur environ 150 ml accompagnant l’implantation de dix arbres (avec leurs fosses spécifiques) et d’une zone d’espaces verts de 184 m². Au total, ce sont 1 000 m2 de surface qui ont été remplacés par des revêtements plus vertueux.

Des tours, des toboggans et même une cabane

Concernant les jeux pour enfants, deux structures ont été installées : deux tours avec panneau en composants recyclés et recyclables avec toboggan et poteaux. Un sol souple a bien sûr été posé autour de jeux et aura le rôle d'amortisseur en cas de chute. Une cabane vient compléter le tout. Elle se trouve dans une zone engazonnée, et dispose d'une poutre et de cinq assises en bois pour une activité de motricité, d’un pont suspendu et de quatre tables de pique-nique accessibles pour les enfants entre 3 et 6 ans.

Au total, ces travaux ont coûté 159 025,44 € TTC, subventionnés par l'Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (47 938 €) et par le département du Gard (28 762 €). Ce dernier accorde ce financement dans le cadre de sa stratégie "Eau et Climat 3.0 : préparons l'avenir", qui vise à "développer harmonieusement les territoires et d’être pionniers dans la prise en compte des bouleversements environnementaux à venir". Cela paraît essentiel alors que le climat dans le département à l’horizon 2050 correspondrait à celui de l’actuelle Andalousie. "Ce travail en amont sera un préalable indispensable à la mobilisation de grands travaux d’accès à l’eau", conclut-t-on au Département.

Marie Meunier

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais