Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 13.12.2023 - Marie Meunier - 3 min  - vu 1721 fois

AVIGNON Une nouvelle salle de spectacle de 1 650 places ouvre le 15 février

confluence salle spectacles avignon

La salle de spectacles Confluence ouvrira le 15 février 2024, à Avignon. 

- photo Cyril Cortez

Christophe Willem, Keen V, Enrico Macias, Gad Elmaleh, Ahmed Sylla... Ces artistes sont programmés à Confluence, la nouvelle salle de spectacle qui ouvrira le 15 février 2024. 

Le 15 février, aura lieu le premier concert au sein de la nouvelle salle Confluence, implantée au cœur du quartier éponyme, à Avignon. Christophe Willem ouvrira le bal d'une programmation qui se veut éclectique, grand public et complémentaire à l'offre culturelle existant déjà dans la cité des papes. Encore en travaux, cette salle sera d'une "jauge comparable à celle de l'Olympia", pointe Grégory Cometti, le directeur artistique. En configuration debout et assise, Confluence pourra accueillir au maximum 1 650 personnes. Ce qui en fait la plus grande salle de spectacle du Vaucluse. "L'objectif est de devenir une halte pour les artistes entre Lyon et Marseille", ajoute le directeur artistique.

La programmation

La programmation est très éclectique, 50 dates sont déjà connues pour l'année 2024. Christophe Willem sera le premier artiste à se produire à la salle Confluence, le 15 février, à 20h30. Suivra Camille Lellouche, qui sera en concert le 18 février, à 18h. Au rayon humour, seront aussi à Avignon Vincent Dedienne (16 février), Booder (23 février), Laura Calu (5 avril), Anne Roumanoff (7 avril), Alison Wheeler (20 avril), Sellig (24 mai), Jean-Marie Bigard (12 octobre), Ahmed Sylla (25 octobre) ou encore Laurie Peret (7 décembre). De nombreux concerts sont prévus avec des artistes qui montent comme Mentissa (7 mars), et bien sûr avec des noms connus comme Keen V (29 mars), Enrico Macias (14 avril), Jean-Baptiste Guégan (16 mai), Chico & the Gypsies (16 novembre) ou Sheila (23 novembre). Au programme aussi de la magie avec l'illusionniste Dani Lary et le festival mondial de la magie fera étape à Confluence les 14 et 15 décembre. 

Pourtant, ce projet d'envergure aurait pu ne jamais voir le jour. À l'origine, il s'agissait d'une structure éphémère construite en 2017 en attendant que l'opéra du centre-ville soit rénové. Une fois les travaux terminés, l'écrin provisoire devait être démonté et déplacé à Nice. C'était sans compter l'audace de quatre amis passionnés de culture et de cinéma qui ont décidé de reprendre ce lieu et d'en faire un écrin transcendant les frontières artistiques. Patrice Fabre, René Kraus, Christian Dupré et Grégory Cometti ont investi environ 3 millions d'euros dans ce pari très osé, qui rencontre déjà l'adhésion du futur public. 

Objectif : 100 spectacles par an

Cinquante spectacles sont déjà ouverts à la vente aujourd'hui, près 16 000 places ont déjà été écoulées. Certaines représentations affichent complet ou presque, comme Gad Elmaleh ou l'humoriste Laura Laune. D'autres dates vont encore se rajouter. L'objectif est d'en proposer 100 par an, allant de concerts aux seul-en-scène, en passant par le cirque contemporain, la comédie, le ballet, le théâtre jeune public... Les possibilités sont larges grâce à l'espace scénique de 450m et à la salle très modulable. "Pour la culture, on n'est jamais assez riche. C'est une nourriture essentielle au peuple", pointe Joël Guin, le président de l'Agglomération du Grand Avignon.

christian Dupré, Grégory Cometti, René Kraus et Patrice Fabre confluence avignon
Christian Dupré, Grégory Cometti, René Kraus et Patrice Fabre ont repris la salle éphémère Opéra Confluence qui été vouée à disparaître. • photo Cyril Cortez

Pour Cécile Helle, la maire, "c'est une vraie satisfaction de voir ce projet aboutir." L'édile avait une petite appréhension quant à l'aspect brut de l'architecture initiale qui va être retravaillée. Il faut dire que cette salle se dressera en plein cœur du nouveau quartier Confluence, juste en face de la gare TGV. Un atout pour faire venir les artistes mais aussi les spectateurs d'ici et d'ailleurs. Les quatre initiateurs du projet espèrent bien attirer un public du Vaucluse et des départements voisins que sont le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Un parking de 450 places gratuites sera à disposition et les dessertes en transport en commun vont être réajustées selon les horaires des spectacles. D'autant que la salle ouvrira une heure et demi avant la représentation et également un peu après, afin que les spectateurs puissent profiter de l'espace restauration. 

Informations, programmation et réservations sur le site de la salle de spectacle Confluence en cliquant ici. 

Marie Meunier

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio