Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 28.09.2023 - Marie Meunier - 3 min  - vu 322 fois

BAGNOLS/CÈZE Une nouvelle saison toujours plus éclectique à la Moba, qui démarre ce vendredi !

Valentin, assistant de direction de la Moba, et Arnaud, chargé de communication. 

- photo Marie Meunier

Reggae, pop, rock mais aussi années 80-90, électro, death métal et spectacles jeune public. La salle de concert la Moba ne s'interdit rien pour sa nouvelle saison et multiplie les incartades dans les différents univers musicaux. Ça démarre ce vendredi 29 septembre, dès 19h, avec Voilaaa Sound System. 

Voilaaa Sound System est un collectif de DJ et de MC qui proposeront à Bagnols-sur-Cèze une soirée dans l'esprit du Notting Hill festival de Londres. Ils joueront, transformeront la musique afro-disco. En première-partie, on retrouvera Korodjo, bien connu du public avignonnais. À la fois DJ, collectionneur de vinyles, organisateur de soirées, il présentera à la Moba ses plus belles trouvailles de l'Afrique à la Caraïbe. 

La soirée de reprise de la Moba se tiendra ce vendredi 29 septembre avec Voilaaa Sound System.  • photo Voilaaa Sound System

Ce week-end de réouverture se poursuivra samedi 30 septembre, avec la soirée Octobre rose, animée par l'école de danse de Patrick Fargier sur le thème disco. L'entrée est à 6 €, au profit de la Ligue contre le cancer. D'autres temps forts jalonneront la programmation de ce dernier trimestre 2023. Samedi 7 octobre, la Moba accueillera le groupe Raoul Petite, qui a été créé en 1979 dans le Luberon. Depuis, les musiciens ont donné plus de 1 000 concerts en France, ont foulé les plus grandes scènes telles que l'Olympia, le Casino de Paris ou encore les Eurockéennes et les Francofolies.

Soirée électro, chanson française et death métal

La veille, le vendredi 6 octobre, les amateurs de musique électro et de techno seront ravis avec la soirée Dark n'stormy avec deux lives et deux DJs. Le tout dans un univers sombre, mystique, très travaillé avec de nombreux visuels. Le 27 octobre, place à Vincent Tronc qui présentera son nouveau projet "Virtuel orchestra" avec sur scène, des machines comme on a rarement l'occasion d'en voir. Il partage cette date avec Monsieur Parallèle, un virtuose du violon, ovni de la chanson française à la poésie décalée.

vincent tronc
Le 27 octobre, l'artiste local Vincent Tronc sera en concert à la Moba. • photo DR

L'électisme est de mise à la Moba pour cette nouvelle saison. Le samedi 4 novembre, c'est le retour de la soirée années 80-90, animée par un nouveau DJ : DJ Universel Décibel. Le samedi 18 novembre, place au death métal à décorner les boeufs avec les groupes Akiavel, Elyxir et Hrothgar. Le 25 novembre, la scène de la Moba se transformera en ring pour la venue de Rage Against The Peppers, qui fera s'affronter en plusieurs rounds les musiques des deux groupes mythiques Red Hot Chili Peppers et Rage Against The Machine. 

Un artiste de "The Voice" 2013 à l'affiche de l'Afrique à Bagnols

Emmanuel Pi Djob sera à la Moba le samedi 11 novembre.  • photo Christelle Wissen

La Moba hébergera aussi le 11 novembre l'Afrique à Bagnols qui fait venir cette année l'artiste camerounais Emmanuel Pi Djob, qui avait ébloui le jury de "The Voice" il y a dix ans avec sa voix afro-soul. Et le jeune public ne sera pas non plus oublié avec deux spectacles accessibles dès 3 ans les mercredi 25 octobre et 29 novembre, à 15h30. Les afterworks seront également reconduits tous les deuxièmes jeudis du mois, à 17h avec entrée gratuite. 

Après le coup d'arrêt dû à la crise sanitaire, les spectateurs se réapproprient petit à petit les lieux culturels. La Moba a vu son public revenir avec 15 000 spectateurs en 2022 (en comptant le festival Goud'Vibes) et déjà 5 800 personnes sur les six premiers mois de 2023. Des chiffres positifs malgré un contexte qui reste compliqué : "Le covid est passé mais il y a d'autres problèmes liés au pouvoir d'achat qui baisse. Quand les gens doivent se serrer la ceinture, la première chose qu'ils sacrifient, ce sont les sorties et les loisirs", estime Arnaud Latard, chargé de communication à la Moba.

N'oubliez pas le pass Moba

Valentin, assistant de direction de la Moba, rebondit : "Les spectateurs reviennent mais moins souvent qu'avant. Ils vont privilégier les têtes d'affiche plutôt que la découverte d'artistes moins connus." Pour inciter les spectateurs à se jeter dans l'aventure, la salle de concert renouvelle son pass Moba à 10 €/mois, qui permet d'accéder gratuitement à tous les concerts. 

Programmation complète, tarifs, pass Moba, actualités à retrouver sur le site Internet de la Moba en cliquant ici. 

Et aussi... Le concert de Skarra Mucci & Dub Akom initialement prévu à La Moba le vendredi 17 novembre est déplacé à Grospierre, en Ardèche. Les places déjà achetées ne seront pas valables pour le concert à Grospierre, les personnes qui les ont déjà prises sont invitées à consulter leurs mails et suivre la procédure afin de se faire rembourser. 

Marie Meunier

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio