Culture
Publié il y a 20 jours - Mise à jour le 18.05.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 184 fois

GRAND AVIGNON Sept chorégraphes, sept danseurs, sept chorégraphies de sept minutes à découvrir ce vendredi

opéra grand avignon emilio calcagno 7X7 chorégraphes

Cinq des sept chorégraphes du projet "7X7" avec Emilio Calcagno, directeur de la danse à l'opéra Grand Avignon. 

- photo Marie Meunier

"Sept chorégraphes, sept interprètes du ballet de l'opéra du Grand Avignon ont créé sept chorégraphies de sept minutes en sept jours". C'est ainsi que Emilio Calcagno, directeur de la danse à l'opéra Grand Avignon, résume "7X7 salon chorégraphique", un tout nouveau projet au format original qui sera joué ce vendredi 19 mai, à 20h. 

"Cette idée m'est venue rapidement quand j'ai été nommé ici à l'opéra (depuis septembre 2021, NDLR). À la fois, j'avais envie d'inviter les chorégraphes dans une oeuvre grand format et à la fois, mener un projet plus intimiste", explique Emilio Calcagno. Il a réussi à conjuguer les deux dimensions dans ce format hybride où chaque chorégraphe monte sur scène avec son interprète pour un duo de sept minutes. Assez surprenant, mais il s'agit aussi d'interroger la nature de la relation artistique entre un danseur et un chorégraphe quand ils sont amenés à danser, à partager la scène ensemble. 

Avec "7X7 salon chorégraphique", Emilio Calcagno souhaite aussi "moderniser le répertoire" et "donner une culture chorégraphique différente". Chaque chorégraphe a pu choisir un danseur du ballet d'opéra du Grand Avignon et a eu sept jours pour créer un duo. Pas de thème imposé, le chorégraphe avait carte blanche et le public pourra ainsi naviguer d'un univers à l'autre et découvrir les nombreux reflets que revêt la danse aujourd'hui. Toutes les chorégraphies ont été créées à Avignon, dans différents lieux de la ville. Chaque duo a également choisi sa musique.

"C'était important que chaque chorégraphe puisse laisser sa trace dans ce projet-là avec une écriture propre"

La représentation se terminera par un final flamboyant où les sept duos monteront ensemble sur scène et rejoueront en même temps leur chorégraphie sur une musique choisie par tout le groupe. Et pourquoi sept ? "Et pourquoi pas ?, répond avec malice le directeur de la danse de l'opéra. Cela fait penser à la célèbre émission d'Anne Sinclair. Sept aussi parce que c'est le nombre de jours dans une semaine. Sept parce que c'est un numéro qui reste en tête. Sept parce que ça me plait."

Peut-être vous laisserez-vous tenter par cette recette inédite vendredi soir. Sur scène, vous pouvez retrouver les chorégraphes Andrea Costanzo Martini, Olivier Dubois, Johanna Faye, Edouard Hue, Leila Ka, Sylvere Lamotte et Rosalba Torres Guerrero. "C'était important que chaque chorégraphe puisse laisser sa trace dans ce projet-là avec une écriture propre", insiste Emilio Calcagno. Ils s'associeront à sept danseurs de l'opéra Grand Avignon : Anastasia Korabov-Botalla, Kiryl Matantsau, Sylvain Bouvier, Léo Khébizi, Ari Soto, Lucie-Mei Chuzel et Béryl de Saint Sauveur.

7X7 chorégraphes opéra grand avignon
De gauche à droite : Rosalba Torres Guerrero, Emilio Calcagno, Johanna Faye, Andrea Costanzo Martini, Sylvère Lamotte et Leila Ka. Les chorégraphes Edouard Hue et Olivier Dubois sont absents de la photo.  • photo Marie Meunier

La chorégraphe Johanna Faye aime particulièrement la dimension expérimentale du projet et dansera avec Anastasia Korabov-Botalla le duo "Blue Corner" : "L'idée c'est que nos émotions sont nos vagues et les vagues nous font bouger". Sylvere Lamotte s'est aussi laissé porter dans ce "saut dans le vide" et a imaginé un duo autour d'une histoire d'amour. Tandis que Leila Ka partira vers une "espèce de valse" avec son partenaire, Rosalba Torres Guerrero a imaginé une chorégraphie sur talons, avec un costume "convoquant un certain imaginaire". Mais le but est de dériver de l'idée préconçue que l'on se fait de ce costume vers un ailleurs "plutôt jouissif et libérateur". On ne vous en dit pas plus...

"7X7 salon chorégraphique", ballet de l'opéra Grand Avignon (place de l'Horloge), ce vendredi 19 mai, à 20h. Réservation en cliquant ici. 

Marie Meunier

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais